fbpx

peut-on afficher n’importe quel message dans la rue ?


DÉCRYPTAGE – Depuis quelques jours, ces affiches publicitaires suscitent la colère des professionnels de santé. Ils se demandent comment ils ont pu être autorisés et pourquoi ils n’ont pas encore été retirés.

Les citoyens se baladant dans les rues de Toulouse observent avec surprise l’arrivée de grands panneaux publicitaires mettant en avant des messages antivax. « Vaccination Covid : 1 effet secondaire grave sur 100, et si c’était votre enfant ? », est-il inscrit sur l’une des affiches publicitaires d’un terrain privé, boulevard de l’Embouchure, visible depuis l’axe routier qui longe le canal du Midi. Un autre, situé à quelques dizaines de kilomètres de là, clame: «1 accident cardiovasculaire pour 100 injections. La santé de nos enfants vaut plus que des vaccins expérimentaux».

Selon la mairie de Toulouse, il existe une dizaine de panneaux semblables sur le domaine privé, et ils sont tous visibles depuis les rues de la ville rose. Ces messages anxiogènes, qui dénoncent des prétendus dangers du vaccin contre le Covid-19, sont signés par l’autoproclamé «Conseil scientifique indépendant». Mené par des figures populaires chez les antivax comme le Professeur Christian Perronne ou le…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.