fbpx

Légère baisse en vue pour les actions



Légère baisse en vue pour les actions

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse modérée à l’ouverture lundi avec les espoirs déçus de voir la Chine assouplir sa politique contre le COVID-19.

Les premières indications disponible indiquent une baisse de 0,1% pour le CAC 40 parisien, de 0,1% pour le Dax à Francfort 0,6% pour le FTSE à Londres et de 0,05% pour l’EuroStoxx 50.

Les indices boursiers ont pris plus de 2% vendredi avec l’espoir d’un relâchement des mesures contre le COVID-19 en Chine mais les responsables de santé du pays ont réaffirmé samedi leur engagement en faveur d’une stratégie « zéro COVID-19 dynamique ».

L’impact économique de la politique chinoise contre le coronavirus SARS-CoV-2 a de nouveau été mis en évidence dans les chiffres du commerce, qui ont montré une baisse inattendue des exportations et importations en octobre, de 0,3% et 0,7% respectivement sur un an.

La prudence devrait marquée les échanges à la veille des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, qui détermineront qui du camp républicain ou démocrate aura le contrôle du Congrès.

La semaine qui commence sera également importante du point de vue macro-économique avec la publication des chiffres mensuels des prix à la consommation aux Etats-Unis.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi après la publication du rapport sur l’emploi américain et des déclarations de responsables de la Réserve fédérale, favorables à un ralentissement du resserrement monétaire en décembre.

L’indice Dow Jones a gagné 1,26% à 32.403,22 points, le S&P-500 a pris 1,36%, à 3.770,55 points et le Nasdaq Composite a avancé de 1,28% à 10.475,25 points.

L’économie américaine a créé plus d’emplois que prévu en septembre tandis que le taux de chômage a augmenté à 3,7% et que la hausse du salaire horaire moyen a légèrement ralenti sur un an à 4,7% mais accéléré d’un mois sur l’autre, à 0,3%.

« C’était, dans l’ensemble, un rapport assez mitigé », a déclaré Carol Kong, chez Commonwealth Bank of Australia. « À en juger par la réaction du marché, les investisseurs se sont vraiment concentrés sur la hausse du taux de chômage, ce qui pourrait avoir conduit les acteurs du marché à revoir à la baisse leurs anticipations concernant le taux des fonds fédéraux. »

Les contrats à terme indiquent pour l’instant une baisse à l’ouverture comprise entre 0,08% et 0,23%.

EN ASIE

Le Nikkei à la Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 1,21% dans le sillage de Wall Street.

En Chine, l’indice CSI 300 des grandes capitalisations avance de 0,12% et le SSE Composite de Shanghai de 0,14%

CHANGES/TAUX

Le dollar gagne 0,11% face à un panier de devises de référence et l’euro recule légèrement, à 0,994 dollar,

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans est inchangé à 4,1566%.

PÉTROLE

Les cours du pétrole sont en baisse en raison des préoccupations sur la demande en Chine.

Le Brent perd 0,91% à 97,67 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède 1,16% à 91,54 dollars.

(Laetitia Volga, édité par)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.