fbpx

Les actions européennes reculent avant les élections et l’inflation aux Etats-Unis



Les actions européennes reculent avant les élections et l'inflation aux Etats-Unis

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes, Francfort exceptée, reculent en début de séance mardi, beaucoup d’investisseurs renonçant à prendre des risques avant de connaître les résultats des élections de mi-mandat aux Etats-Unis et les derniers chiffres de l’inflation américaine.

À Paris, le CAC 40, qui avait regagné 2,4% sur les cinq dernières séances, perd 0,48% à 6.385,72 points vers 08h45 GMT et à Londres, le FTSE 100 cède 0,44%. À Francfort, le Dax progresse de 0,07%, tiré par le réassureur Munich Re (+1,66%) après ses résultats trimestriels.

L’indice EuroStoxx 50 est en baisse de 0,14%, le FTSEurofirst 300 de 0,15% et le Stoxx 600 de 0,03%.

Ce dernier a atteint en séance lundi son plus haut niveau depuis le 15 septembre après avoir regagné du terrain ces derniers jours en s’appuyant entre autres sur l’espoir d’un assouplissement de la politique « zéro COVID » chinoise.

Mais les derniers chiffres de l’épidémie en Chine ne sont pas bons, avec entre autres un nombre de nouveaux cas au plus haut depuis mai à Canton, le grand pôle industriel du sud du pays.

Ces mauvaises nouvelles pénalisent entre autre les valeurs du luxe comme Hermès (-0,78%) et LVMH (-1,02%).

L’actualité aux Etats-Unis incite par ailleurs à la prudence: les résultats complets des élections de mi-mandat qui ont lieu ce mardi pourraient ne pas être connus avant plusieurs jours et les marchés attendent jeudi les chiffres mensuels des prix à la consommation.

Wall Street a certes fini en nette hausse lundi mais les contrats à terme sur indices suggèrent un repli à l’ouverture.

Dans l’actualité des sociétés cotées, Renault perd 4,53%, la plus forte baisse du CAC 40, après la présentation de son plan stratégique, qui laisse les analystes sur leur faim concernant l’évolution des liens avec Nissan.

Carrefour, qui a dévoilé de son côté ses objectifs à l’horizon 2026 en soulignant sa volonté d’augmenter ses iinvestissements tout en réduisant ses coûts, abandonne 1,81%.

En hausse, ASML (+2,88%), STMicroelectronics (+1,20%) et Infineon (+2,17%) profitent de l’élan donné par le Nasdaq, qui a fini en hausse de 0,85%, et des nouvelles recommandations de Morgan Stanley.

(Rédigé par Marc Angrand)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.