le tournage de la série sur Le Seigneur des anneaux délocalisé


Amazon a débloqué 258 millions d’euros pour la production de cette nouvelle série inspirée de l’œuvre de Tolkien. Si la première saison a été tournée dans le paradis du pacifique, la deuxième change d’îles : elle sera filmée en Grande-Bretagne.

Les équipes de tournage l’ont su 20 minutes avant les autres. La deuxième saison de la série au plus gros budget du monde «Le Seigneur des Anneaux» sera délocalisé de la Nouvelle-Zélande vers la Grande-Bretagne, a annoncé le géant américain Amazon. Un coup dur pour l’économie de ce pays.

Le pays se réjouissait d’accueillir le tournage de plusieurs saisons de cette série, espérant qu’il contribuerait à faire de la Nouvelle-Zélande un des leaders mondiaux du secteur cinématographique, en particulier en matière d’effets spéciaux numériques.

De son côté, le secteur du tourisme misait sur cette série pour relancer l’activité une fois la page du coronavirus définitivement tournée. La célèbre trilogie cinématographique du réalisateur néo-zélandais, entièrement tournée dans l’archipel, avait suscité un véritable boom touristique dans le pays.

Avant la pandémie, chaque année, des millions de touristes s’y rendaient pour découvrir les splendides paysages de la «Terre du Milieu», théâtre imaginaire du «Hobbit» et du «Seigneur des anneaux», inspirés de l’œuvre de Tolkien.

Porte en bois caractéristique du village des hobbits, un des peuples qui habitent l’univers du seigneur des anneaux ANDBZ/ABACA

Mais alors que le tournage de la première saison vient de s’achever et que l’avant-première est prévue pour septembre 2022, Amazon a annoncé que le tournage de la prochaine saison se déroulera en Grande-Bretagne.

«Nous voulons remercier les habitants et le gouvernement néo-zélandais… d’avoir offert à la série Le Seigneur des Anneaux un endroit incroyable pour commencer ce voyage épique», a déclaré Vernon Sanders, vice-président d’Amazon Studios.

Le ministre néo-zélandais du Développement économique, Stuart Nash, qui avait offert à Amazon de substantielles aides pour rester, s’est dit «déçu» tout en soulignant que l’industrie cinématographique est «incroyablement compétitive et très mobile».

Amazon a dépensé 660 millions de dollars néo-zélandais (358 millions d’euros) en Nouvelle-Zélande pour tourner une série capable d’égaler le succès de «Games of Thrones» (Le trône de fer) de la chaîne HBO, a rappelé le ministre.

Le gouvernement devait rembourser 25% de ce budget, mais ce pourcentage sera réduit à 20% en raison de la délocalisation du tournage. Amazon a indiqué que cette décision s’inscrit dans sa stratégie d’expansion en Grande-Bretagne, où sont déjà tournées nombre de ses productions.

La série, qui n’a pas encore de nom, raconte des intrigues qui se déroulent dans le royaume fantastique de l’univers créé dans les années 1930 par l’écrivain britannique J.R.R. Tolkien, à une époque bien antérieure à celle décrite dans la trilogie de Peter Jackson .

Les Néo-Zélandais considèrent désormais la Terre du Milieu comme faisant partie de leur culture. «C’est une énorme occasion manquée pour la Nouvelle-Zélande», a regretté le porte-parole de l’opposition, Todd McClay. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Oliver Dowden, le secrétaire d’État au département du digital, de la culture, des médias et du sport (DCMS) de Grande-Bretagne, s’est lui dit très heureux de recevoir Amazon pour le tournage de la saison à venir.

Tweet du ministre de la Culture britannique, Oliver Dowden. @OliverDowden



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *