Paul Stanley, le chanteur de Kiss, positif au coronavirus annule plusieurs dates de concert


Testé positif au Covid-19, le leader du groupe de hard rock américain, actuellement en pleine tournée, ne pourra pas monter sur scène avant le 9 septembre. Vacciné, son état est sans gravité, selon ses proches.

Positif. Le couperet est tombé pour Paul Stanley, le leader de la formation américaine de hard rock Kiss, testé positif au Covid-19. En pleine tournée, le groupe ne montera pas sur scène pour un concert prévu en Pennsylvanie, selon les informations de TMZ. Selon ses proches, l’état du chanteur, vacciné, est sans gravité. Néanmoins, le groupe a quand même dû arrêter de jouer au Pavilion at Star Lake à Burgettstown. Plusieurs autres dates ont été reprogrammées.

«J’ai été malade avec des symptômes pseudo-grippaux et j’ai été testé à plusieurs reprises négatif, a écrit le musicien sur son compte Twitter. En fin d’après-midi, j’ai été testé positif. Le personnel et le groupe ont tous été à nouveau testés négatifs. Plus d’infos à venir.»

«Tout le monde sur l’ensemble de la tournée, à la fois le groupe et l’équipe, est complètement vacciné», a précisé un autre communiqué publié dans la foulée sur le compte officiel. Avant d’ajouter: «La tournée compte un responsable du protocole de sécurité COVID à temps plein qui veille à ce que tout le monde suive de près toutes les consignes sanitaires.»

Ces publications ont fait taire des rumeurs alarmistes sur les réseaux sociaux, qui mentionnaient des problèmes cardiaques du chanteur comme cause de l’annulation du concert. Sur le site de Live Nation, société organisatrice de la tournée, la prochaine prestation du groupe devrait avoir lieu le 9 septembre au FivePoint Amphitheatre, à Irvine, en Californie.



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *