face à Oprah Winfrey, Adele joue la carte de l’honnêteté


La chanteuse britannique s’est livrée à cœur ouvert dans un entretien d’une heure et demie, avant de dévoiler trois nouveaux titres inédits.

La tournée mondiale est incertaine pour Adele, se plier aux questions d’Oprah Winfrey était prévu d’avance. La chaîne CBS a consacré sa soirée au programme Adele One Night Only, un long entretien -pas loin d’une heure et demie- entre la chanteuse et l’animatrice. Décor bucolique, sièges confortables, costumes clairs, l’échange entre les deux femmes se veut très solennel, tant pour l’envergure de l’événement que l’objet de la discussion.

«Je n’avais plus aucun contrôle sur mon corps»

À quelques jours de la sortie de 30, son dernier album studio, Adele a raconté sans filtre les sujets qui l’ont inspirée, au premier rang desquels son divorce avec Simon Konecki, aussi père de son fils Angelo. «Ça a été un processus : le processus du divorce, le processus de devenir une mère seule, le processus de ne pas voir ton enfant tous les jours n’était pas vraiment ce que j’avais en tête lorsque je suis devenue mère», évoque-t-elle.

Cette séparation a été douloureuse pour la chanteuse. «J’ai fait les crises d’angoisse les plus terrifiantes de ma vie après avoir quitté mon mariage, continue-t-elle. Elles m’ont complètement paralysée, et ça m’a vraiment perturbée, car je n’avais plus aucun contrôle sur mon corps». Un mal qu’elle a su expier grâce au sport. «J’ai remarqué que je n’étais pas anxieuse lorsque j’étais à la salle de sport, alors c’est devenu mon moment à moi». Adele précise qu’elle a perdu environ 45 kilos, un changement physique qui n’a pas laissé indifférent les fans. Lorsque Oprah Winfrey aborde le sujet, son interlocutrice ne se défile pas.

Je ne suis pas surprise, parce que mon corps a été objectivé durant toute ma carrière. Je suis soit trop grosse, soit trop mince. Soit je suis sexy, soit je ne le suis pas.

Adele à Oprah Winfrey lors de l’interview retransmise sur CBS, le 14 novembre

«Ce n’est pas à moi de gérer la relation que les gens ont avec leur propre corps, a-t-elle estimé. Cela me fait de la peine si ma perte de poids a fait que certaines personnes se sentent mal vis-à-vis de leurs corps. Mais ce n’est pas mon travail de gérer ça. J’essaie déjà de gérer ma propre vie. Je ne peux pas m’ajouter une autre inquiétude.»

La chanteuse de 30 ans semble dorénavant avoir trouvé la paix avec soi-même, autant sur le plan physique qu’émotionnel. Adele partage actuellement sa vie avec un dénommé Rich Paul, qu’elle n’a pas manqué de mentionner et de flatter au cours de cette interview-confession. «Il est simplement hilarant. Oh, il est tellement drôle. Et très intelligent. Vous savez, il est très, très intelligent. C’est assez incroyable de le regarder faire ce qu’il fait».

Des titres jamais entendus auparavant

Adele a interprété en exclusivité «des titres jamais entendus auparavant» face un parterre de privilégiés. Accompagnée d’un piano, l’artiste a entonné Easy On Me en guise d’introduction, avant de pousser la voix pour I Drink Wine, Hold On et Love Is A Game, trois chansons tirées de 30 à paraître le 19 novembre. L’émotion du concert est telle qu’un homme a même demandé sa petite amie en mariage sur scène.



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *