la troupe du Roi Lion infectée, le Théâtre Mogador suspend ses représentations


Trois jours après la détection d’un premier cas positif parmi ses personnels, l’institution a annoncé mardi l’annulation des prochaines dates de la comédie musicale.

Lundi encore, il n’était question que d’un seul «cas suspecté» positif au Covid-19. Aujourd’hui, plus la moitié de la troupe serait infectée. Le Théâtre Mogador a annoncé, mardi, annuler toutes ses prochaines représentations du Roi Lion en raison d’une large contamination de l’équipe du spectacle, mais aussi de ses personnels au coronavirus. Le spectacle adapté de la comédie musicale de Broadway ne reprendra qu’à partir du 31 décembre, a précisé l’institution parisienne.

Selon les précisions apportées sur Twitter par Gwendal Marimoutou, tête d’affiche du spectacle dans le rôle de Simba, «plus de la moitié du cast» aurait été testée positive au Covid-19. 140 personnes, dont 49 artistes, participent au total au Roi Lion, comédie musicale pharaonique inspirée du film de Disney. Le spectacle, qui se joue dans une salle d’une capacité de 1600 places, a affiché complet à plusieurs reprises au cours des derniers jours. «Testez-vous, vaccinés ou pas, le plus possible», a alerté mardi Gwendal Marimoutou.

Propagation fulgurante

«Nous sommes navrés de cette situation qui nous frappe alors que toutes les mesures ont été prises pour prévenir les contaminations, a déclaré pour sa part le Théâtre Mogador, dans un communiqué publié le 21 décembre sur ses réseaux sociaux. Elle est d’autant plus douloureuse qu’elle vous prive, spectateurs, et nous, troupe et personnels du théâtre confondus, d’un véritable moment de fête que nous nous réjouissions de passer avec vous. Mais la santé et la sécurité de nos spectateurs, des artistes et de nos personnels l’emportent sur toute autre considération.»

Un premier cas de Covid-19 avait été détecté ce samedi au sein de l’équipe du Théâtre Mogador, entre les deux représentations du Roi Lion prévues le 18 décembre. Sa découverte avait entraîné l’annulation immédiate de la représentation du soir, ainsi que celle prévue dimanche. La salle parisienne avait toutefois maintenu à l’origine les représentations suivantes, censées reprendre ce mardi.

Depuis la mi-décembre, la France fait face comme dans le reste de l’Europe à une nouvelle vague de l’épidémie de coronavirus, portée par la propagation du nouveau variant Omicron du Covid-19. À Paris, «plus d’une contamination sur trois (au Covid-19) semble liée au variant Omicron» à Paris, a déclaré mardi à ce sujet le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.





Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *