fbpx

Shakespeare triomphe aux Molières, le mouvement #metoo se fait entendre


Les membres de l’équipe du spectacle « Comme il vous plaira » qui a reçu quatre récompenses lors de la cérémonie des Molières, aux Folies Bergère, à Paris le 30 mai 2022.

La comédie shakespearienne Comme il vous plaira, dans une version de Léna Bréban, a dominé la prestigieuse cérémonie des Molières qui récompense le monde du théâtre, en remportant, lundi 30 mai, quatre statuettes : meilleur spectacle du théâtre privé, meilleure mise en scène dans le privé, meilleure comédienne du théâtre privé (Barbara Schulz), meilleure comédienne dans un second rôle (Ariane Mourier).

L’humour, la comédie musicale et les spectacles féeriques l’ont emporté dans le palmarès de cette cérémonie, qui a coïncidé avec le 400e anniversaire de la naissance de Molière, mais aussi avec une baisse de la fréquentation dans les salles.

Lire aussi Covid-19 : la fréquentation dans les salles de cinéma et de spectacle toujours en baisse par rapport à l’avant-crise

« Ce n’est pas en restant devant nos écrans à attendre les livreurs de repas que nous triompherons de nos angoisses… C’est en riant ou en pleurant, en partageant nos émotions dans une salle de spectacle », a plaidé la présidente de cette édition, l’actrice Isabelle Carré, au début de la soirée retransmise en différé sur France 3. Selon des chiffres de l’Association pour le soutien du théâtre privé cités par le journal Les Echos, la fréquentation au premier trimestre 2022 est en retrait de 44 % par rapport à 2019.

Les comédies à l’honneur

Outre le spectacle de Léna Bréban, cette 33e édition a également récompensé une autre comédie, Berlin Berlin. Cette histoire sur un couple qui, pendant la guerre froide, veut s’enfuir et passer à l’Ouest, a remporté le Molière de la comédie et le meilleur comédien du théâtre privé (Maxime d’Aboville).

Quant à la comédie musicale Les Producteurs, dans une mise en scène du surdoué du théâtre français Alexis Michalik, elle a remporté deux Molières (meilleur spectacle musical et révélation masculine pour Benoît Cauden).

Le couple de metteurs en scène le plus convoité du moment, Christian Hecq et Valérie Lesort, a raflé deux statuettes (la création visuelle et mise en scène pour un spectacle du théâtre public) pour Le Voyage de Gulliver, un spectacle qui a enchanté petits et grands en janvier.

Marie Coquille-Chambel (à gauche) et l’actrice française Adèle Haenel (avec le blouson) participent à une manifestation du mouvement #metootheatre contre le harcèlement sexuel dans le milieu théâtral, à devant la salle des Folies Bergère à Paris, le 30 mai 2022.

Mais, comme attendu, cette cérémonie a été rattrapée par la vague #metoo au théâtre, avec un rassemblement auquel ont participé la militante féministe Alice Coffin et l’actrice Adèle Haenel devant les Folies Bergère durant la cérémonie, à l’appel du collectif #metootheatre qui dénonce les violences sexuelles et sexistes dans le milieu.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Violences sexuelles : le retour des Molières entaché par une polémique

Un appel à nommer un référent ou référente pour les violences sexuelles

A l’intérieur de la salle, des appels ont été lancés pour faire bouger les lignes. « Vous ne savez toujours pas ce qui se passe à l’intérieur de vos théâtres », a affirmé l’actrice Nathalie Mann, représentant « Actrices et acteurs de france associés » sur scène. Elle a appelé à « nommer un référent ou une référente » pour les violences sexuelles et sexistes dans les institutions théâtrales, comme c’est le cas sur les tournages de cinéma.

Pauline Bureau, qui a remporté le Molière de l’autrice francophone vivante pour sa pièce sur une équipe de football féminin, a rappelé que « 18 % de l’argent public va à des compagnies dirigées par des femmes » et appelé la nouvelle ministre de la culture, Rima Abdul Malak, présente dans la salle, à en faire son cheval de bataille.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés #metoothéâtre : « Prendre la parole représente le risque d’être blacklistée »

Malgré le sérieux des thèmes abordés, dont des hommages à l’Ukraine, le maître de cérémonie et humoriste Alex Vizorek a tenté d’injecter de l’humour tout au long de la soirée, lançant d’emblée au public réuni dans la salle des Folies Bergère à Paris : « J’espère que tout le monde a pu rentrer, et que ce n’était pas le Stade de France », en référence aux incidents survenus samedi aux abords de l’enceinte dyonisienne à l’occasion de la finale de la Ligue des champions de football.

Des grandes stars nommées, comme Isabelle Adjani, Vanessa Paradis, Laetitia Casta ou Pierre Arditi, sont reparties bredouilles de cette cérémonie, qui avait été organisée sans public en 2020 puis annulée l’an passé à cause du Covid.

Et un hommage a été rendu à Michel Bouquet, figure tutélaire du théâtre et du cinéma français, mort le 13 avril à 96 ans, et un Molière d’honneur a été décerné à un poids lourd de la scène, le comédien Jacques Weber.

Le Monde avec AFP



Lire la suite
www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.