fbpx

sept groupes à ne pas manquer


Après deux années de report, le festival de metal a mis le paquet. En dehors des grosses têtes d’affiche, comme Deep Purple, Deftones, Gun’s and Roses, Gojira, Ghost et Metallica qui clôturera le festival, voici notre sélection de concerts.

Après deux années de report, la 15e édition approche à grand pas et à gros son. 350 artistes, 6 scènes, 7 jours: l’organisation a vu les choses en grand pour cette date d’anniversaire. Sept jours de musique répartis sur deux week-ends du 17 juin au 27 juin.

Vendredi 17 juin : Mastodon

Ils viennent de se produire à la salle Pleyel il y a quelques jours. Le groupe Mastodon a livré en 2021 leur meilleur album en 20 ans de carrière. Même si le thème central de Hushed and Grim est le deuil et la mélancolie (référence au décès du manager du groupe en 2018), nous sommes embarqués dans une mélodie d’un double album au son bien lourd, dans le bon sens du terme, où tous les morceaux s’enchainent avec élégance et puissance. Un live à ne pas manquer le vendredi 17 juin à 19h45 en mainstage 2.

Samedi 18 juin : Rival Sons

La bande de Jay Buchanan se produira sur la mainstage 1 à 18h30. Un peu trop tôt pour ce Rock Blues californien. Depuis la sortie de leur dernier album Feral Roots en 2019, le groupe s’est lancé dans une tournée gigantesque et écume les festivals avec bonheur. La voix impressionnante de Jay accompagnée du jeu subtil de guitare de Scott Holiday vous envoute pour ne plus vous quitter.

Dimanche 19 juin : Jinger

Longtemps incertain, le groupe Ukrainien Jinjer a confirmé la semaine dernière sa présence au festival malgré la guerre dans leur pays. La chanteuse Tatiana Shmayluk déploiera toute sa puissance vocale. Capable de vous bercer d’une voix des plus douces comme sur le morceau Pisces mais également de vous mettre KO avec sa puissance d’une voix gutturale qui met à mal ses cordes vocales. À ne pas reproduire chez vous sous peine de perdre la voix, mais sans conteste, à écouter.

Jeudi 23 juin: Zeal & Ardor

Le groupe Américano-Suisse, mené par Manuel Gagneux, fera sur la scène Temple résonner son black metal mélangé à du Gospel. Et oui c’est possible et c’est même impressionnant. Avec Zeal & Ardor vous êtes constamment dans l’ambivalence entre violence et douceur surtout dans leur dernier album éponyme. Ils vous servent des riffs métal entêtants qui vous feront devenir un headbanger (secouer la tête longtemps et très vite) de haut vol.

Vendredi 24 juin : Pogo Car Crash Control

Voilà une jeune pousse du rock français à suivre absolument. Depuis leur premier Opus en 2016, le groupe ne cesse de progresser dans un style Grunge, punk avec des riffs puissants et une bonne dose de rage. Certes la période du Covid n’a pas aidé le groupe dans son ascension mais ils font absolument partie de cette nouvelle génération de rock Français comme les incontournables Last Train. Pour leur dernier album Fréquence Violence, sorti en mai, le groupe est dans une conduite agressive, tout en contrôle. Le dernier single Cristaux Liquides vous permettra de passer du stade d’apprenti conducteur rockeur au statut de pilote d’exception du punk grunge.

Samedi 25 juin: Gary Clark Jr

Le Hellfest n’est pas seulement une scène de metal, le rock, le garagerock et le blues peuvent y avoir leur place. Gary Clark Jr en est la preuve vivante. Son dernier album, encore plus engagé politiquement, dénonçait le racisme et les difficiles conditions des noirs américains lors du mandat de Trump à travers des titres comme Got to get up et When I’m gone. L’album This Land permet d’étaler tout le talent de Gary Clark Jr. Surtout Don’t give up the fight !

Dimanche 26 juin: Metallica

Impossible de ne pas conclure avec Metallica. Cela fait bientôt 40 ans qu’ils sévissent dans le monde du metal (trash métal). Pourquoi cette longévité? Certains diront que c’est le talent, d’autres que ce n’est plus un groupe mais une entreprise. Et si c’était les deux. Depuis le premier opus en 1983 Kill’em All le groupe n’a cessé de grandir, de progresser, d’évoluer. Leur cinquième album, le fameux Black Album fait passer le groupe dans une autre dimension avec 16 millions d’albums vendus. Certes le groupe a connu des périodes compliquées, des changements de membres, mais ils sont toujours là. Il est certain que ce premier passage au Hellfest restera à graver à jamais pour tous les festivaliers.

Sept jours exceptionnels de concerts. Hellfest



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.