fbpx

Roberto Ciurleo, le producteur de comédies musicales à l’assaut du Débarquement


PortraitAprès « Robin des bois », Michel Sardou et « Bernadette de Lourdes », le producteur hyperactif veut mettre le D-Day en musique. Son grand spectacle immersif prévu pour 2024 soulève déjà les critiques qui redoutent que paillettes et histoire ne fassent pas bon ménage.

Roberto Ciurleo dans son bureau de Boulogne-Billancourt, le 19 mai 2022, où trône l’affiche de sa comédie musicale « Bernadette de Lourdes ».

Il a fallu réagencer les tables pour faire de la place. Au milieu de la grande salle à manger du Majorelle, le restaurant du Grand Hôtel moderne, à Lourdes, Roberto Ciurleo, 53 ans, teint hâlé, à l’aise dans son uniforme veste, tee-shirt, jeans, baskets, joue au maître de cérémonie. Dans quelques heures, ce 11 avril, Bernadette de Lourdes, le spectacle qu’il produit autour de la vie de Bernadette Soubirous, donnera sa première représentation depuis sa reprise.

Dans la ville, c’est un événement. Pour Roberto Ciurleo et ses coproducteurs, un grand retour après une interruption d’un an et demi liée au Covid-19 ayant failli couper les ailes à ce show lancé à l’été 2019 qui revisite en costumes et chansons la vie de la jeune sainte du XIXsiècle. Pour fêter l’événement, le quinquagénaire a invité tous ses proches. Il y a là une productrice qui développe une série inspirée de la vie de Bernadette pour Mediawan (dont les fondateurs Xavier Niel et Matthieu Pigasse sont actionnaires du Monde), ses associés du Dalida Institute (une école de chant qui ouvrira en septembre à Aix-en-Provence), des hommes de télévision, des financiers…

Il y a aussi quelques personnes au fait de son grand défi du moment, Hommage aux héros, un spectacle autour du Débarquement qui devrait voir le jour en juin 2024 à Carentan-les-Marais, dans la Manche, pour le quatre-vingtième anniversaire du D-Day. Une fois tout ce petit monde installé, les estomacs creux doivent attendre quelques minutes supplémentaires : le père Domenico se lève et bénit le repas de quelques mots en italien. Au bout d’une table, Roberto Ciurleo se signe.

La place énorme de la foi dans sa vie

De la foi, des paillettes, des gros sous et des amitiés professionnelles par dizaines : bienvenue dans la galaxie de Roberto Ciurleo. Producteur de comédies musicales (des succès comme Robin des bois en 2013 et des flops comme Les Trois Mousquetaires en 2016 ou Saturday Night Fever en 2017), ancien patron tout-puissant de NRJ et de Virgin Radio, patron de label de musique, l’homme est un as de la réinvention. Plusieurs fois enterré, autant de fois ressuscité, il multiplie aujourd’hui les projets.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés La comédie musicale « Je vais t’aimer » réinterprète les succès de Michel Sardou

Dernièrement, il a donc relancé Bernadette de Lourdes, mais a aussi inauguré sa dernière comédie musicale, Je vais t’aimer, où les têtes grises se sont précipitées pour réentendre les tubes de Michel Sardou. Il a aussi produit une chanson qui tourne en boucle sur les radios musicales : Out in Style, du DJ français Celestal et de la chanteuse Cecilia Krull. Roberto Ciurleo aime mettre l’innovation technique au service de goûts traditionnels, voire un poil désuets.

Il vous reste 84.51% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Lire la suite
www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.