La gestion des risques, une discipline désormais indispensable



La gestion des risques, une discipline désormais indispensable

[CONTENU PARTENAIRE] Enablon est un éditeur de logiciels de maîtrise des risques, de la sécurité et du développement durable fondé il y a 20 ans. Cette société propose des solutions logicielles permettant aux entreprises d’éviter ou de prévenir les risques liés au travail opérationnel. Enablon s’avère aussi efficace pour garantir le respect des normes environnementales et des lois encadrant la santé des salariés. Ses experts sont déployés en Europe, en Amérique du Nord, au Moyen-Orient, en Australie et en Asie. Laurent Dechaux, Directeur général d’Enablon, a répondu à nos questions.

Quels sont les enjeux d’une telle plateforme ?

Les clients, les consommateurs, les employés et les investisseurs sont de plus en plus en demande d’engagements forts de la part des entreprises en matière de gestion des risques, de sécurité et de développement durable. Les accidents liés à la sécurité ou impactant l’environnement sont de moins en moins tolérés. Les entreprises sont aujourd’hui nombreuses à investir des sommes importantes dans les domaines liés à l’environnement, l’hygiène et la sécurité (EHS) et la gestion des risques opérationnels (ORM). En parallèle, les contraintes réglementaires se multiplient et se complexifient, émanant tant des gouvernements locaux que d’organisations internationales. Pour répondre à cette demande, les entreprises font face à des enjeux de taille. Il n’est concrètement pas possible de savoir l’heure et le lieu exact où se produira le prochain incident.

En revanche, il est possible d’identifier les zones à risques où le prochain incident est susceptible de survenir, en repérant les endroits précis et les circonstances entraînant un risque d’incident supérieur à la moyenne. Nous avons développé des solutions comme Enablon Pulse, qui utilise le Machine Learning, pour détecter de manière proactive les zones à haut risque d’accident, puis les afficher sur un plan. Ainsi, les sites (industriels, par exemple) peuvent mieux prédire l’occurrence d’incidents et améliorer leur prévention en la matière. Cette connaissance permet aux responsables de site de production de prendre de meilleures décisions. Ils peuvent alors mettre en place des mesures efficaces de prévention pour lutter contre les accidents, les blessures, les pannes de matériel, les dégâts environnementaux ou tout autre impact négatif. C’est comme ça que nous aidons nos clients à être plus responsables et plus productifs, tout en permettant à leurs employés de rester en sécurité.

Comment fonctionne Enablon ?

Enablon est une solution SaaS, hébergée sur n’importe quel Cloud standard (Azure ou Amazon) et s’appuyant sur des technologies telles que l’IA ou le Machine Learning. Pour prendre les bonnes décisions dans des moments critiques, il faut évidemment s’appuyer sur des données fiables et pertinentes. Ces technologies sont mises à disposition via nos solutions spécialisées par domaines d’expertise, et via nos solutions pour les travailleurs connectés (Connected Workers), les usines connectées (Digital Plants) et l’intelligence d’entreprise (Smarter Business).

Enablon se retrouve également sous forme de solutions QHSE (qualité, hygiène, sécurité et environnement) et Développement durable. Ici, les objectifs sont multiples : aider nos clients à protéger leurs activités des risques professionnels, rationaliser le reporting environnemental, mettre en place des audits qualité et des audits de gestion des risques. Enfin, nos solutions de gouvernance, gestion des risques et conformité (GRC) accompagnent les entreprises dans leurs processus de gestion des risques et leurs exigences de conformité et d’assurance, tout en favorisant la transparence des données au sein de l’organisation.

Dans quelles mesures la Covid-19 redéfinit-elle la gestion des risques en entreprise ?

Toute organisation aujourd’hui en activité, quelle qu’elle soit, ressent les impacts de cette pandémie. Chez nous, ils n’affectent pas la productivité des équipes, mais plutôt leur moral et leur santé psychologique. Nous avons dû être résilients et plus proches encore de nos collaborateurs. Les directions des ressources humaines, de l’EHS (environnement, hygiène et sécurité), de la gestion des risques et du juridique doivent collaborer davantage et contrôler la propagation du virus, tout en s’appuyant sur une expertise en laquelle ils font confiance.

La Covid-19 a donné une visibilité accrue à notre plateforme. Au sein des entreprises, les directions générales ont pris conscience des enjeux associés à la sécurité et à la gestion des risques opérationnels. Celle-ci n’est plus cantonnée à un département. Nos clients s’appuient sur nos solutions pour pérenniser leurs activités de la manière la plus efficace possible. Ils utilisent aussi les fonctionnalités offertes par nos tableaux de bord pour informer en temps réel leurs dirigeants et leurs parties prenantes.

Avez-vous mis en place de nouvelles solutions pour faire face à la situation ?

Oui, nous avons lancé une solution appelée « COVID-19 Protect & Respond » en juillet dernier. Elle couvre différents processus et procédures en matière d’hygiène, de sécurité, de risque et de conformité. Il s’agit d’une solution complète et autonome, basée sur un modèle de déploiement rapide, qui offre aux organisations les outils dont elles ont besoin pour gérer en temps réel leur réponse à la pandémie. Elle est accessible à tous les collaborateurs de l’entreprise via une application mobile.

Début 2021, Enablon a été nommé parmi les leaders du secteur des logiciels d’environnement, de santé et de sécurité par le cabinet de recherche indépendant Verdantix. Comment l’expliquez-vous ?

Depuis une dizaine d’années, Enablon est reconnu comme la meilleure solution de gestion et de prévention des incidents de la santé, de l’environnement et de la sécurité des personnes. Nous sommes classés devant nos compétiteurs par les analystes spécialisés sur ce domaine, comme Verdantix, qui publie en effet chaque année un « Green Quadrant » des solutions logicielles dédiées à la gestion des risques. Enablon figure également dans le top 2 pour ses fonctionnalités de gestion de la conformité des rejets d’émissions dans l’air et pour la gestion des émissions de GES (gaz à effet de serre).

En 20 ans d’existence, nous avons acquis une grande crédibilité auprès de nos clients, à savoir les grandes multinationales dans les secteurs de la chimie, la pharmaceutique, la production pétrolière, alimentaire et minière. Les banques utilisent aussi nos solutions pour la gestion et le contrôle des risques financiers. L’un de nos clients, géant de l’industrie pétrolière, explique d’ailleurs que l’application « Permit to Work » est le second système le plus utilisé au sein de l’entreprise, après les e-mails, pour gérer la sécurité de ses sites. Aujourd’hui, nous constatons qu’il y a de plus en plus de demandes de la part d’autres industries, comme le manufacturing, la construction ou l’énergie.

Vous avez pris vos fonctions cette année : quel avenir imaginez-vous pour Enablon ?

J’ai passé près de 25 ans dans le monde du logiciel d’entreprise, centré autour des ERP, de la finance, des ressources humaines ou du CRM. Participer à la construction d’un monde meilleur grâce à de telles solutions de gestion est très excitant et très valorisant ! Enablon a une mission noble et compte des clients tels que Pfizer, ExxonMobil, Total, PepsiCo, UPS, Syngenta… Nous souhaitons poursuivre notre innovation pour offrir une meilleure exploitation des données environnementales. L’objectif étant de prévenir les risques et d’assurer la protection de l’environnement et des personnes. Enablon se tiendra aux côtés des entreprises pour assurer leur conformité et répondre à des standards exigeants en matière d’EHS (environnement, hygiène et sécurité). Elles font face en parallèle à une pression de plus en plus forte pour rationaliser leurs activités et gérer durablement les risques, à grande échelle.

Notre enjeu pour les 10 prochaines années repose sur notre capacité à innover dans le domaine du travailleur connecté. Les appareils mobiles et les drones nous aideront notamment pour intervenir à distance sur les installations ou les sites de production, afin d’éviter l’intervention humaine et le risque d’accident. L’intelligence artificielle et l’exploitation de la donnée seront également des vecteurs qui permettront non plus d’identifier les risques en temps réel, mais de les prévenir. Notre roadmap technologique est ainsi centrée autour du Cloud, du Machine Learning et de l’IA.

Ce contenu a été réalisé avec SCRIBEO . La rédaction de BFMBUSINESS n’a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec SCRIBEO



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *