Covid-19 : Bild demande pardon… pour la propagande présentant l'enfant comme un vecteur de la pandémie


@juanyves

Je ne suis pas binaire mon gars, je laisse cela aux sectaires.

Tout n’est pas bon dans une solution, on prend la moins pire.

Une plante médecinale a parfois un gout amer.

Une chimio c’est la perte des cheveux et une sacrée claque au physique. Pourtant des gens font des chimios, l’inconvénient est important mais moindre que le bénéfice.

Si la prison est une punition et laisse des séquelles, on se doute que la privation de liberté qu’est le confinement est une gêne. A voir ce qui est le plus important, une gêne ou 0,3% de morts.

Je ne retourne pas ma veste, tu peux remonter mon historique sur un an, je n’ai jamais été chaud pour le confinement, je vivais dans un endroit sans confinement.

En théorie le confinement fonctionne mais dans une maison bourgeoise où chacun a un espace de vie. En mars 2020 déjà sur un site d’urgentistes il y avait des preuves qu’en Seine St Denis, le confinement dans des habitats surpeuplées était la cause principale de la propagation.

J’ai regardé hier les 2/3 de la vidéo que Callaway a mis en lien.

Il y a une mère de famille qui est tellement hystérique sur le sujet que ça doit franchement perturber son fils.

Elle est la cause de la perturbation de son fils.

J’ai de la famille qui est scolarisée, pour aller du collège ou lycée à la gare on passe devant chez moi. Les jeunes sont gênés dans leur vie mais pas au point de les perturber psychiquement.

Les cas donnés dans la vidéo de Callaway ce sont des enfants au contact des intervenants, ces enfants au contact de militants limites hystériques sont aussi au contact du majoritaire. C’est le grand écart entre deux monde, c’est du schyzophrène imposé. Qu’on s’étonne pas qu’ils soient dérangés.

Bien pour le fils d’Axelle que ses relations scolaires se fassent via avocat et huissier, vis à vis de ses potes de classe et ses profs l’ambiance doit être superbe.



Lire la suite
www.agoravox.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *