fbpx

AstraZeneca n’exclut pas de demander une autorisation pour une troisième dose de vaccin



AstraZeneca n'exclut pas de demander une autorisation pour une troisième dose de vaccin

Invité sur BFMTV ce vendredi, le président d’AstraZeneca France a annoncé que le laboratoire envisageait également le développement d’un vaccin modifié qui serait plus efficace contre les variants.

Après Pfizer-BioNTech, AstraZeneca envisage à son tour de demander une autorisation pour une troisième dose de son vaccin contre le Covid-19. Objectif: renforcer la protection immunaitaire des personnes déjà vaccinées avec deux doses, face à l’émergence du variant Delta notamment.

« On pourra soumettre un dossier à l’Agence européenne du médicament pour une troisième injection éventuellement… C’est à l’étude en ce moment », a déclaré ce vendredi sur BFMTV Olivier Nataf, président d’AstraZeneca France.

« Utilisation d’un vaccin modifié contre les variants »

Comme ses concurrents américains et allemand, le laboratoire suédo-britannique dit avoir « déjà des résultats préliminaires » démontrant une « protection supplémentaire » avec une troisième dose injectée six mois après la deuxième: « On voit effectivement que le système immunitaire continue de réagir, continue à produire des anticorps, c’est extrêmement encourageant », a souligné Olivier Nataf.

AstraZeneca réfléchit également à « l’utilisation d’un vaccin modifié pour être plus efficace contre les variants ». « Cela peut être une option de troisième dose intéressante », a encore estimé le président du groupe pharmaceutique. Tout en rappelant qu’il ne s’agit pas là d’une « entreprise commerciale »: « Nous ne faisons pas de bénéfice sur ce vaccin. Nous le vendons à prix coûtant, au prix auquel nous le produisons. Nous ne gagnons pas d’argent sur ce vaccin », a-t-il martelé.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.