Minorque, l’le aux enfants – AgoraVox le mdia citoyen


« Minorque, l’île sauvage et préservée« . « Minorque, une île magnifique pour des vacances relaxantes« . « Minorque, l’île tranquille« .

Alors oui, mais non !…

 

Pas moyen de dîner dans un restaurant sans avoir réservé au moins 2 jours (voire 3 semaines, oui oui) auparavant.

Pas moyen de trouver une plage qui ressemble à celles des guides touristiques. Elles sont toutes surpeuplées, même les plus éloignées des villes ou des routes.

Pas moyen, sur les routes justement, d’éviter les embouteillages et, le soir, à Cuitadella, de trouver une place de stationnement sans avoir tourné de longs 1/4 heures et s’être beaucoup éloigné du centre.

 

Je rentre de Minorque où mon conjoint et moi venons de passer 8 jours sur la partie Ouest de l’île.

A l’exception d’une courte matinée quand il est tombé quelques gouttes de pluie et qu’il y a eu beaucoup de vent, le temps a été magnifique. Il a fait beau et (très) chaud. 

 

J’ai passé de très bonnes vacances et j’ai beaucoup aimé Minorque.

Je démarre tout de suite avec cette conclusion car j’ai le pressentiment que ce que je vais écrire ensuite va susciter de nombreuses critiques… « Fallait pas y aller au mois d’août ». « De toute façon, tu n’aimes pas les enfants ». « Tu as la mémoire courte. Quand c’était le tien, c’est sûr, tu faisais pareil ». « Faut se détendre ! »…

Donc, la conclusion est que j’ai passé de très bonnes vacances et que j’ai beaucoup aimé Minorque. 

 

Cependant…

Le chauffeur de taxi qui nous a déposé à notre hôtel, depuis l’aéroport, nous a dit que cet été 2021 comptait plus de touristes que l’année précédente mais bien moins que les années sans covid. Wouah ! Qu’est-ce que ça devait être les années précédentes ?! Parce qu’il y avait vraiment beaucoup beaucoup monde.

Il nous a précisé que la grande majorité des touristes de cette année était des Espagnols et des Français. Je confirme ! Nous n’avons que très peu entendu parler anglais et allemand. En revanche, beaucoup beaucoup en espagnol et en français et, hélas, très très fort !… 

 

Pourquoi les Espagnols parlent-ils si fort ?

Selon un éclairant article paru sur le site d’info EQUINOX, cette façon d’élever la voix vient surtout du fait que l’Espagne est un pays bruyant (le plus bruyant d’Europe et le 2e mondial derrière le Japon). Les gens ont pris l’habitude de parler plus fort que le bruit extérieur. En Espagne, une conversation à voix basse atteint les 40 décibels ; à voix haute, on peut monter jusqu’à 80. À titre de comparaison, en France, une conversation normale varie entre 20 et 50 décibels ; une discussion animée pourrait aller jusqu’à 65.

Je confirme donc, aussi, que les Espagnols parlent fort, très fort. C’est même impressionnant et il est quasiment impossible de s’entendre lors d’une conversation de couple quand un groupe d’Espagnols, même petit, de jeunes ou de vieux, discutent à la table d’à côté.

 

Pourquoi les jeunes enfants parlent-ils si forts ?

Selon plusieurs articles traitant de la question, les causes possibles sont :

– problème auditif – les enfants peuvent ne pas s’entendre parler fort à cause d’un bouchon de cérumen ou suite à une otite séromuqueuse (même indolore, elle peut entraîner jusqu’à 30 % de perte auditive) ;

– apprentissage en cours – les jeunes enfants ne savent pas encore bien gérer le ton de leur voix et ignorent le volume auquel parler en fonction de l’émotion qu’ils veulent partager ;

– imitation – les jeunes enfants reproduisent le mode de communication / fonctionnement de leur famille (nombreuse, espagnole… ) ;

– besoin d’attirer l’attention – les jeunes enfants souhaitent en permanence avoir toute l’attention de leurs parents ; s’ils ne l’ont pas, parler fort est un moyen de la capter.

 

Ainsi,

. A la piscine, ils jouent, sautent, éclaboussent, ne regardent pas où ils vont, cognent, crient.

. Sur la plage, ils courent, envoient du sable partout, ne retrouvent pas leurs parents, crient.

. Dans l’eau, ils battent des pieds et des mains en éclaboussant tout le monde, ils partent dans tous les sens, ils crient.

. Au restaurant, ils n’aiment pas ce qu’ils mangent, ils jouent avec la nourriture, ils renversent leur verre, ils s’ennuient, ils crient.

. Devant les marchands de glace et de souvenirs, ils réclament, ils pleurnichent, ils crient.

 

Pourquoi les parents de jeunes enfants parlent-ils si fort ?

Là, bizarrement, je n’ai pas trouvé d’articles évoquant cette question !… Peu importe, j’ai une théorie… 

Au milieu de tout ce brouhaha et de tous ces enfants, les parents, évidemment très très fiers de leur progéniture, veulent, eux aussi, attirer l’attention, montrer qu’ils ont les plus beaux, les plus éveillés pour leur âge et que sais-je encore. D’ailleurs, non seulement ils parlent fort mais, également, ils cherchent à croiser le regard d’autres adultes pour obtenir un sourire entendu, une approbation.

Et quand, ce qui est inévitable, leurs merveilleux enfants n’obéissent pas, alors… ils crient ! 

 

Minorque est, sans aucun doute, une destination de vacances pour les familles et les enfants y sont nombreux (très très très nombreux), partout, tout le temps.

 

J’ai passé de très bonnes vacances et j’ai beaucoup aimé Minorque. Mais, honnêtement, début août 2021, Minorque n’était pas une destination préservée, tranquille et reposante.





Lire la suite
www.agoravox.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *