L’absentéisme des salariés au travail a bondi de 20% en 2020


Selon le nouveau baromètre de Gras Savoye Willis Towers Watson, le nombre de salariés qui ont posé des arrêts de travail a fortement progressé en 2020, année forcément exceptionnelle compte tenu de la crise sanitaire.

L’absentéisme en entreprise continue de croître, année après année, selon le nouveau baromètre de Gras Savoye Willis Towers Watson. Le groupe d’assurances estime que le taux d’absentéisme des salariés a augmenté de 20% en 2020 passant de 4,18% en 2019 à 5,04% l’année dernière. Entre 2016 et 2020, il a même augmenté de 40%.

Ce n’est évidemment pas une surprise puisque 2020 a été une année de pandémie avec notamment la mise en place des arrêts dérogatoires en lien avec les enfants non scolarisés, les personnes vulnérables ou encore pour les proches de personnes vulnérables.

Au final, 34% des salariés ont posé au moins un arrêt dans l’année. C’est bien plus que ces dernières années (entre 25% et 28% entre 2016 et 2019) et cela s’observe principalement lors du premier confinement avant que les arrêts dérogatoires ne soient transformés en chômage partiel. En revanche la durée moyenne annuelle de 54 jours reste stable par rapport à 2019.

Les arrêts regroupent à la fois les arrêts maladie (83% du total en 2020) et les accidents de travail (17%). Dans les deux cas, les chiffres sont en hausse en 2020.

Les non cadres partiulièrement touchés

Dans les détails, le taux d’absentéisme augmente de façon inquiétante chez les non cadres, passant de 4,75% en 2016 à 7,05% en 2020 tandis que celui des cadres reste relativement stable (2,15% en 2016 contre 2,42% en 2020).

Le taux d'absentéisme chez les cadres et non-cadres
Le taux d’absentéisme chez les cadres et non-cadres © Gras Savoye Willis Towers Watson

Du côté des secteurs d’activité, la santé arrive en tête avec un taux d’absentéisme frôlant les 10% en 2020, contre 7,59% en 2019. Vient ensuite le secteur du transport et de la logistique (7,97% en 2020, à comparer à 6,05% en 2019).

La santé : un secteur avec un absentéisme très élevé
La santé : un secteur avec un absentéisme très élevé © Gras Savoye Willis Towers Watson,

Enfin, 2021 n’annonce pas d’embellie. Gras Savoye Willis Towers Watson prévoit une dégradation durable de l’absentéisme. « Le Covid et les confinements consécutifs auront très probablement des répercussions sur le long terme » prévient l’assureur.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *