Le moral des ménages se dégrade encore en août



Le moral des ménages se dégrade encore en août

C’est notamment « la part des ménages estimant qu’il est opportun d’épargner » qui augmente à nouveau, après trois mois consécutifs de baisse.

Le moral des ménages en France s’est légèrement détérioré en août, repassant pour la première fois depuis le mois de mai en dessous de sa moyenne de longue période, a rapporté vendredi l’Insee.

Cette dégradation entamée en juillet résulte notamment d’une « nette baisse » de la part des ménages qui considèrent que le niveau de vie en France va s’améliorer au cours des 12 prochains mois.

L’indicateur synthétique qui mesure la confiance des ménages perd un point à 99, alors que son niveau était de 100 en juillet, ce qui correspond à la moyenne des relevés effectués entre 1987 et 2020.

En juin à la sortie du troisième confinement imposé par l’épidémie de Covid-19, l’indicateur était de 102, après 98 en mai.

L’intention d’épargne repart

Signe inquiétant pour la consommation, « la part des ménages estimant qu’il est opportun d’épargner augmente à nouveau, après trois mois consécutifs de baisse » et cette part « reste très au-dessus de la moyenne », note l’Institut national des statistiques dans son communiqué.

Les ménages sont aussi plus inquiets sur leur situation financière future, même si ce niveau d’inquiétude reste nettement moins élevé que la moyenne de longue période.

Concernant le chômage, qui a baissé de 11,1% sur un an en juillet, les craintes sont stables et se maintiennent en-dessous de leur moyenne.

Enfin, la part de ceux qui considèrent que les prix ont augmenté au cours des 12 derniers mois augmente légèrement, tout comme la part des ménages qui tablent sur une hausse des prix au cours de l’année qui vient.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *