Apocalypse now ? .. Apocalypse si


Girona, place de l’indépendance, jeudi 11 novembre, 19 H. Dans le silence de l’espace sans automobiles, sous la lumière voilée d’antiques lampadaires, à la table à côté de la nôtre, ça parle Français .. 

Nous avions rendez-vous. Nous apprenons que nos 4 compatriotes – présumés – sont ici dans le cadre de leur projet de lancement d’une prochaine réalisation : un film sur le modèle d’Apocalypse now, mais au parfum de l’ère Covid, propulsé par les tout-derniers moyens du numérique .. Qu’est-ce à dire ?

GIF

Tout d’abord, permettez-moi de vous présenter ces Français, détenteurs déjà d’une belle notoriété, mais, grâce à leurs nouvelles idées, appelés à renvoyer F.F. Coppola au niveau de Luis Mariano. 

Pas de réclame sur Agoravox ! Vous ne saurez donc pas leurs noms sur le champ. Le chef – selon toutes probabilités – de la joyeuse bande a produit en son temps des films sombres, splendides, faisant tourner des Cluzet, des Poladylès, en des oeuvres style « Conversation secrète », si vous voyez ce que je veux dire .. A côté de lui, un barbu russe très réservé, mais dont la langue et la voix, et le timbre, servent de preuve d’identité. Enfin, deux jeunes jolies femmes, l’une parlant Espagnol (d’Amérique latine ?) l’autre Français.

Apocalypse now a été un immense succès en son temps, et encore maintenant : la télévision nationale en a fait dernièrement l’une de ses soirées les plus fréquentées. 

– Style Apocalypse now donc, votre future réalisation Thom ? Je demande .. Thom est coopératif, pas avare d’information ..

– Oui, d’inspiration, c’est certain ! .. graphiquement même .. le thème ne sera cependant pas du tout mili, ni Vietnam .. Dans nos viseurs, vous aurez tout-loisir d’observer, d’un oeil nouveau, la catastrophe absolue et multidimensionnelle de l’époque actuelle. Mais, nous innovons sur de multiples points, nous opérons une révolution totale, tant au niveau de la forme que des contenus .. que du « Marketing » aussi .. Nous garderons, d’Apocalypse, des images : ainsi la folle ruée des hélicos au son de la charge des Walkyries fera place aux nuées de ferrailles automobiles, à grande vitesse, de nuit, sur les autoroutes, toujours au son de la chevauchée de Richard Wagner. Emotions anxiogènes garantie, à partir d’une simple réalité de notre temps.

– .. de quelle catastrophe absolue et multidimensionnelle de l’époque parlez-vous Thom ? 

– Écologique ! Ontologique ! Psychologique .. Economique .. 

 


Apocalypse now ? .. Apocalypse si

Notre réalisation sera principalement le résultat de travaux de montage et d’assemblage – pas de tournage ..

L’Internet nous offre les opportunités d’une immense déchètterie, ou d’un gigantesque entrepôt si vous préférez.

Ainsi, l’une des séquence où la Sagrada Familia est prise d’assault, jusqu’à l’explosion finale pour clore la séquence, sera fabriquée en mixant des segments de vidéo’s puisées parmi quelques milliers de résultats disponibles sur l’Internet, en insérant en crash ou en fondu, des images choisies de personnages conformes à ce que nous voulons signifier, incrustants, en mode que nous choisirons, des éléments subliminaux furtifs .. pour terminer par un fondu enchaîné sur les explosions, elles aussi sélectionnées sur Youtube.

Pour la musique, d’une extrême importance quant à la « valeur ajoutée », même procédé : tout existe déjà sur le Net ! Vous aimez Rammstein ? Leibach ? Paganini ? Vous serez servis.

La juxtaposition insolite de musiques, de voix et d’images participe elle aussi de la qualité de la création : rappelez-vous, j’insiste, la puissance d’imprégnation de l’essaim d’hélicoptères d’Apocalypse now dans le bruit de la chevauchée des Walkyries ? 

Les musiques, les aphorismes d’accompagnement, les sons, les instruments.. sont de tous temps. Vous voyez « Ausländers » des sus-nommés ? .. des tambourins ! Vous regardez Steve Cutts ? .. Là aussi, pour nous, une source d’inspiration.des milliers à notre disposition.

Nous travaillons à la mise au point d’un florilège de citations qui, depuis le fond des âges, jusqu’à Orelsan ou Jeff Berwick, annoncent ce que « bipède » (puisque vous, Montagnais, les nommez ainsi) vit actuellement, et, pire encore, vivra dans peu de temps. 

La puissance de mesmérisation, d’hypnotisation, des visus de notre époque, faites pour les milliards d’accrocs au tictic, est telle que nous ne saurions l’ignorer .. J’étais avant-hier pour deux heures en TER, et je surplombais un « jeune » qui me tournait le dos, mais qui m’offrait vu sur son appareil dans la main : une suite éperdue d’images de visages d’horreur, de zombis, de feux, d’explosions, de têtes fracassées, de torture .. Il ne s’ennuyait pas le jeune grillot ! Pendant deux heures il a regardé, lui-même zombifié, se tirant et tournant, pendant deux heures sans s’arrêter, par dessus son oreille, une mèche de ses cheveux bouclés. De plus, pendant deux heures, sa jambe droite n’a cessé d’être agitée d’un tremblement hystérique.

Comment ne pas tenir compte de ces réalités ? comment ne pas songer à les exploiter ? .. par besoin – entre autres – de satisfaction intellectuelle, ou fiduciaire, par goût des Arts de la Kehre ..


Apocalypse now ? .. Apocalypse si

Cette dernière réflexion nous amène à demander à Thom plus d’informations sur la forme de sa réalisation ..

– L’industrie de l’amusement public à considérablement évolué, comme l’industrie du spectacle et du divertissement .. Même si nous savons que le devenir de la technologie .. c’est la déchetterie ! .. nous ne pouvons faire l’économie des connaissances les plus avancées en matière de micro-projecteurs Led connectés dernier-cri .. Leur prix favorise notre business-plan.

Par ailleurs, vous avez noté que nous comptons mener à bien notre projet sans investir 50 millions de dollars, comme Coppola

Et pourquoi votre présence ici Thom ? en Catalogne ..

Pour les spectacles à intégrer dans notre Apocalypse : Sagrada Familia et le sacrilège, Roses ville fantôme, le Fantastique au Moyen-Âge et dans la Juiverie de Girone, les ports de plaisance de la côte, cimetières émouvants des rêves de la petite bourgeoisie .. La conquête absolue de la côte par les espaces pavillonnaires, fantômatiques, aux volets clos, semblant abandonnés, vides de vivants ..

 

– Quand Thom ? 

– Dans cent jours si Saturne ne s’aperçoit de rien *

 





Lire la suite
www.agoravox.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *