Le télétravail va-t-il faire son grand retour?



Le télétravail va-t-il faire son grand retour?

Si le gouvernement assure pour l’instant que le retour massif au télétravail n’est « pas d’actualité », les autorités de santé plaident, elles, pour un renforcement du protocole actuel. D’autant que certains de nos voisins européens ont déjà sauté le pas.

Le télétravail obligatoire va-t-il de nouveau être utilisé pour enrayer la nouvelle vague de Covid-19? Contexte sanitaire oblige, le président du conseil scientifique a remis ce mercredi cette hypothèse que la table, prônant un recours à cette solution. « Ce serait souhaitable de l’accroitre », a déclaré Jean-François Delfraissy.

Car depuis la rentrée, le recours au télétravail est de moins en moins fréquent. Selon les derniers chiffres de la Dares, qui datent de septembre, seuls 21% des salariés ont travaillé à distance au moins un jour dans la semaine. Ils n’étaient que 8% à être à intégralement en télétravail. C’est 5 points de moins qu’en août.

Un protocole moins contraignant

Depuis septembre, plus aucune règle n’est en effet imposée aux entreprises. Résultat, elles ont largement levé le pied sur l’utilisation du télétravail. Un sentiment qui se vérifie dans les chiffres: en août, 19% des salariés se voyaient imposer au moins un jour de travail à la maison, contre 10% aujourd’hui.

Le gouvernement va-t-il à nouveau durcir les règles? “Je n’ai pas d’annonce à [vous] faire sur ce sujet”, a assuré Gabriel Attal lors de du compte rendu hebdomadaire du Conseil des ministres ce mercredi. Pour l’heure, “pas de mesure supplémentaire” a martelé le porte-parole du gouvernement. Une position semblable à celle d’Elisabeth Borne: le télétravail obligatoire?

« Ce n’est pas d’actualité aujourd’hui », a déclaré la ministre du Travail sur le plateau de BFM Politique.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, se montre lui moins catégorique concernant un retour massif du télétravail: “Nous n’y sommes pas encore aujourd’hui, mais cela fait partie des mesures que nous pourrions mobiliser le cas échéant”.

Le président du Conseil scientifique y est lui favorable. Jean-François Delfraissy s’est interrogé ce matin sur France Inter: “C’est une décision qui relève du dialogue entre l’Etat et les entreprises mais on pourrait probablement optimiser l’utilisation du télétravail dans cette phase pour faire face à la cinquième vague”.

La Belgique et l’Allemagne renforcent le recours au télétravail

Une piste d’autant plus probable que nos voisins européens reviennent au télétravail : la Belgique vient d’annoncer qu’à partir du 22 novembre, 4 jours de travail à domicile seront imposés. A cause d’une situation sanitaire qui se dégrade, l’Allemagne a pris le même pas. Un projet de loi propose un retour massif au télétravail. Le retour exceptionnel au bureau possible uniquement pour les personnes vaccinées ou sur présentation d’un test négatif.

Sofiane Aklouf et Caroline Morrisseau



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *