fbpx

Euroapi, filiale de Sanofi, entre en Bourse ce vendredi



Euroapi, filiale de Sanofi, entre en Bourse ce vendredi

Sa cotation à la Bourse de Paris débute au prix de 12 euros par action, a annoncé jeudi soir l’opérateur boursier Euronext.

Euroapi, filiale de Sanofi spécialisée dans les principes actifs de médicaments, va débuter sa cotation à la Bourse de Paris vendredi au prix de 12 euros par action, a annoncé jeudi soir l’opérateur boursier Euronext.

« Le prix de référence technique pour l’action Euroapi (…) pour l’ouverture des négociations le 6 mai 2022 est de 12 euros », indique Euronext dans une note.

Au sein de Sanofi, Euroapi est la filiale spécialisée dans la production de principes actifs, les molécules qui rendent les médicaments actifs. Sanofi l’a créée ces dernières années dans le but de l’introduire en Bourse et de la faire sortir ainsi en partie de son capital.

Cette introduction en Bourse, d’abord annoncée pour le début de l’année, intervient malgré l’instabilité des marchés liée à la guerre en Ukraine.

Sanofi va distribuer 58% des actions d’Euroapi à ses actionnaires et gardera 30% du capital. Le géant français s’est engagé à détenir ces actions pendant deux ans, selon un communiqué d’Euroapi.

Premier producteur au monde des petites molécules

Les 12% restants du capital seront détenus par un fonds géré par la banque publique Bpifrance, qui s’est aussi engagé à conserver ces actions pendant deux ans.

Euroapi, qui compte six usines en Europe, est l’un des principaux producteurs de principes actifs sur le continent, et le premier producteur au monde pour les petites molécules.

La question de l’approvisionnement en principes actifs a occupé le devant de la scène ces dernières années, en particulier durant la pandémie de Covid, lorsque certaines molécules sont venues à manquer dans les services de réanimation.

En effet, 80% des principes actifs sont désormais produits hors d’Europe, en grande partie en Asie. En réaction, le gouvernement français a multiplié les annonces pour relocaliser certaines molécules.

Contacté par BFM Business, Bercy indique désormais que « 80% du retard dans les principes actifs a été rattrapé ».

avec Thomas Leroy avec AFP



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.