fbpx

L’IA, une intelligence actuelle vraiment artificielle ?


Après Rêve d’immortalité par l’IAG dans lequel je parle du livre de J.R. dos Santos « Immortel », je dois avouer que, malgré le fait que j’ai fait partie des concepts initiaux du numérique, j’ai été quelques fois surpris par beaucoup de points qui faisaient partie de son livre. Son roman tourne autour de l’Intelligence Artificielle.

Certains impacts et  processus de la modernité devaient en arriver à cette évolution de l’Intelligence artificielle mais je les imaginais dans un futur dans une époque plus lointaine.

Le temps s’est accéléré. La science fiction a presque dépassé l’actualité. 


L'IA, une intelligence actuelle vraiment artificielle ?

Le scientifique chinois du roman « Immortel » de dos Santos, est considéré comme un génie avec une intelligence hors normes.

Avant d’analyser ce que l’on insère comme intelligence artificielle dans les les futurs humanoïdes, voyons ce qu’on considère comme un génie par son intelligence. 

1. « Dans la tête des génies »

On cite souvent Einstein, Curie, Mozart, Shakespeare parmi eux.

Ce mois de juillet, Science & Vie publie un dossier dans lequel les Hauts Potentiels Intellectuels se bousculent au portillons avec le titre « Dans la tête des génies ».


S&V Juillet

Etre reconnu comme génie ne veut pas dire que l’on soit génial pour autant.

C’est donc bien plus que ça.

Avoir des connaissances apprises très vite n’entre pas en compétition avec des humanoïdes qui ont toutes les connaissances à disposition dans son big data.

Ce qui est plus important c’est que ces connaissances soient utilisées à bon escient avant ou après pour qu’un génie peut y retrouver sa voie.

Il faut avoir de la suite dans les idées pour penser devenir un génie un jour.

Autrement dit, ce n’est pas le BAC +5 le plus important, mais ce que le jeune va pouvoir en faire de son bagage intellectuel ou manuel.

Au départ, une idée de génie peut se transformer en une idée géniale dans son application.

Aujourd’hui, il faut de la chance pour être reconnu comme génie par ses tiers. Le génie est d’apporter des solutions simples aux problèmes complexes de notre temps en vulgarisateur. Il faut aussi avoir les moyens financiers ou trouver des sponsors pour mettre ses idées en application.

Les QI entre 70 et 130, 95% des populations en font partie. 

Avoir un 140 de QI, c’est déjà entrer au niveau du génie, de l’HPI, du Zèbre et du surdoué, mais pourtant parmi eux, certains restent dans l’ombre.

La logique, l’ouverture d’esprit, la créativité et l’originalité sont leurs moyens d’expression, d’après Dean Keith Simonton.

Faire le lien entre la source d’un phénomène comme cause et l’effet à l’arrivée peut se concevoir avec un grain de folie.

Le QI de > 130 sont les plus exposés aux désordres mentaux sous forme d’anxiété de schizophrénie dues à l’inquiétude, la rumination et l’idéalisme.

L’étincelle de matière grise trouve des liens entre des artefacts sensoriels différents à partir des deux hémisphères du cerveau.

Le gène du génie n’existe pas ni dans l’inné, ni dans l’acquis.

La pléiotropie pourrait créer des effets secondaires délétères (comme le scientifique chinois de « Immortel »).
Naître dans une bonne famille aide à favoriser les tendances intellectuelles mais ne les augmentent pas.

Dans trente ans, nous serons trois fois plus nombreux à souffrir de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre forme de démence à cause du vieillissement global de la population mais aussi à cause de nos modes de vie et de nos comportements pour réduire le risque. « La subtilité de la génétique de type récessive et des allèles à risque peuvent perdurer cachés et se révéler des générations après qui dans un système darwinien pur, aurait dû disparaître » dit Daniel Vaiman. Jusqu’au 20ème siècle, les femmes tombaient souvent enceintes peu après la nubilité. Les pays émergents sont en première ligne, dus pour 12% à une mauvaise hygiène de vie, pour 8% à une perte d’audition, pour 4% à la dépression et 3% aux traumatismes crâniens. 

Le génome humain est composé de 23 chromosomes dans l’ADN à 4 motifs chimiques séquencés par chevauchements engendrés par une découpe aléatoire dont il est impossible d’élucider les zones hyper-répétitives. La composition des ribosomes est capable de « tricoter » les protéines à partir d’instructions génétiques. La séquençage de l’ADN a des gènes codants dont les fonctions biologiques perturbent et provoquent des maladies génétiques (S&V de juin)   

Les dendrites interconnectées entre 3 réseaux cérébraux en vagabondage, en pensant à tout et à rien de particulier mais avec l’intermédiaire d’un réseau de contrôle généraliste pour valider l’idée de départ, font peut-être partie des meilleures intelligences. 

Question : peut-on fabriquer un génie ?

Le passage de l’introspection à l’extraversion peut changer complètement l’horizon de la pensée.

La musique, la mélodie, le rythme peuvent améliorer l’intelligence.

Les pensées divergentes ou atypiques dans un usage alternatif et un état d’esprit joyeux peuvent stimuler la recherche d’idées avec l’Eureka en bout de course.

Les jeux d’échecs, de vidéos et de mémorisation n’auraient, par contre, aucun impact d’après l’analyse du S&V. 

Mythe ou réalité ?

Andy Warhol, est considéré comme un génie dans « sa vie au-delà du mythe »

Dans le livre « Dans la tête des HP. De Haut Potentiel à Hyper-Préfrontal« , Patrick Gros et Jerémy Michel mettent en relief le QI, le fameux outil d’évaluation de l’intelligence. Je l’avais appelé « Quotient Immature« .

Je reprenais récemment l’interview de ses deux auteurs en commentaire de ce billet

 

2. La Génétique et son fondateur

Ce 20 juillet, à Bruxelles, on commémore le 200ème anniversaire de la naissance de Grégor Johan Mendel fondateur de la science génétique en 20 Bandes dessinées (clic sur ce lien) .

Contemporain de Darwin qui a mis en évidence le rôle du milieu dans la sélection naturelle et a postulé l’existence d’importantes variations individuelles au sein d’une même espèce ainsi que leur rôle clé dans le processus évolutif comme une grande énigme la nature de ces variations ainsi que leur mécanisme d’apparition et de transmission au point de proposer une théorie dite « pangenèse« , Mendel concrétise l’idée par la génétique.

Il n’est pas considéré comme un génie parce qu’il s’oppose à sa fonction de moine augustin catholique. Des recherches dans l’hybridation lui permettent d’élucider des caractéristiques génétiques transmises de parents à enfant à une époque où l’on ne connait pas la division cellulaire ni la structure de l’ADN. Son travail ne suscite pas l’enthousiasme auprès de ses contemporains qui ont du mal à comprendre la formalisation mathématique de ses expériences. Très peu de scientifiques citent son travail. Post-mortem, ses découvertes et ses trois lois ressortent de l’histoire et poussent, aujourd’hui, les neurosciences avec le vent en poupe. James Morrow rappelle l’œuvre de Mendel dans son roman « L’Arche de Darwin« .

Aujourd’hui, tout bon oncologue sait très bien que pour vaincre le cancer c’est par des manipulations génétiques que l’on pourrait y arriver. 

Il n’y a qu’un problème d’étique potentiel qu’il faut réguler.

3. Les billets traités sur mon site au sujet de l’IA

2008, « Elève-moi, mes puces« , dans lequel, presque offusqué, on apprenait à l’époque que l’on pouvait insérer des puces électroniques sous la peau pour obtenir des résultats automatiques à nos actions. Aujourd’hui, on en est très loin. Depuis, c’est même un modem cervical à la réception des informations dans le cortex virtuel qui est envisagé. Le tétraplégique pilote un avion de chasse par la pensée avec l’aide d’électrodes fixées dans le cortex moteur pour prendre le contrôle d’un avion. Pour adoucir la dépression, il est déjà possible d’installer des électrodes cérébrales connectées à un ordinateur minuscule implanté dans la poitrine aux dépressifs. 

2013, « Une intelligence pleine d’artifices« , un article qui parlait de l’étude de l’intelligence humaine pour l’insérer dans les machines. Ce qui existe dans les humanoïdes, est notre propre reflet humain avec ses tares, ses instincts reptiliens tout comme ses idées géniales. 

2014, « Presque humain » et la sortie de la première saison du feuilleton au sujet des humanoïdes appelés « hubots ». 

Résumé de la saison 1 « Presque humain » (lien de l’extrait).

ARTE présente actuellement la saison 2 de « Real Humans » présentée comme troublante mais réaliste.

Préambule : Les humanoïdes sont de retour ! La mystérieuse Bea, en quête du code source, réussira-t-elle à libérer les hubots de leur condition de machine ?

Un redoutable virus commence à s’attaquer aux robots humanoïdes, les transformant en véritables dangers publics. On déplore plusieurs morts et la suspicion gagne toute la société. La famille Engman doit s’assurer que ses deux hubots, Mimi et Vera, ne sont pas infectés. De son côté, Bea, hubote « libre », est réactivée après plusieurs mois à l’état de veille. Semant la mort sur son passage, elle se met en quête du code qui permettrait de libérer tous ses semblables. Jonas, l’ancien propriétaire du Hubot Market, défiguré dans un attentat, propose à Silas de s’associer pour monter le Hub Battle Land, un jeu de chasse aux hubots à balles réelles. Parallèlement, la résistance contre les hubots s’organise et s’intensifie »

J’ai regardé les deux premières séries avec beaucoup d’intérêt.

La frontière entre humains et robots se fait de plus en plus ténue dans cette 2ème série…

L’idée d’une pandémie du style du Covid s’est ajoutée.

Pourquoi les humanoïdes ne seraient-ils pas infectés comme les humains ?

Les virus informatiques ne sont que des formes de transgression et de désordre des virus physiologiques humains.

Dans le cas des hubots, c’est l’électricité qui les maintient en vie.

C’est-à-dire que sans électricité, cela ne bouge plus, cela ne réfléchit pas plus. 

Le test de positivité au virus ne se fait plus par les narines des humains mais via une prise USB dans le cou.

Dans l’IA faible, les humanoïdes font une place intégrante dans la vie des hommes dans laquelle les sentiments humains positifs et négatifs se sont rassemblés pour en faire un tout. 

Dans cette 2ème série, plus question d’avoir l’idée de servir les hommes par l’esclavage des humanoïdes dans des tâches subalternes dont l’homme ne veut plus assumer lui-même.La seconde est la suite normale et logique de la première. 

Le 10ème épisode commence par les mots philosophiques d’une hubot qui transite par une guerre de génération, par un dernier combat raciste entre humains et humanoïdes et un procès qui établit une égalité de droits et de devoirs entre eux. (lien de l’extrait)

La fiction est le meilleur moyen de faire passer des messages de la réalité sans risques de trop émouvoir et de diminuer son côté disruptif comme l’avait fait dos Santos et d’autres auteurs.

Le rêve de se reproduire autrement qu’entre générations de l’humanité, existe depuis longtemps dans l’histoire. Le journaliste et écrivain Carlo Collodi a inventé Pinocchio. Ce personnage de fiction est un héros du roman pour enfants dans « Les Aventures de Pinocchio », écrit en 1881. Le monstre de Frankenstein apparait pour la première fois dans le roman de Mary Shelley « Frankenstein ou le Prométhée moderne« , bien que celle-ci se soit vraisemblablement inspirée d’un conte antérieur du français François-Félix Nogaret, « Le Miroir des événements actuels ou la Belle au plus offrant » en 1790. Chez Nogaret, l’inventeur Frankenstein crée déjà un « homme artificiel ». Chez Shelley, il s’agit d’un être artificiel, créé par le savant Victor Frankenstein à l’aide d’un assemblage de cadavres ramenés ensuite à la vie. 

A tous les niveaux de la vie, il y a une phase de montée en grâce. Celle-ci arrivée à son apogée, connait une période de dégression peut faire place à une autre phase de réflexions. 

Je suis sûr que le cerveau est sur la table d’études des scientifiques, des écrivains et des imaginatifs les plus extrêmes pour voir la suite de l’histoire dans une troisième série.

2016 : « Le transhumanisme seulement pour vivre plus longtemps ? » pose la question du but de l’humanisme et par là, par sa transition via le transhumanisme. 

« Quand la pensée humaine s’intègre dans la machine » énumère les risques de l’évolution des ordinateurs de la génération quantique pendant laquelle les cartes pourraient être battue complètement autrement.

2017, « Des machines pour changer de vie » rappelle toutes les techniques des machines qui sont déjà utilisées pour améliorer les performances de l’homme dans ses tâches mais aussi au risque de les remplacer.

2019, « Les stratégies différentes des intelligences« 

Guerre et paix des intelligences (1) et (2) s’opposent dans leurs stratégies.

2020 : « Rencontre du quatrième âge« , les « humanoïdes » de première génération qui sont déjà présents dans les maisons de repos et de soins.

2021 : « Prévoir l’avenir par les algorithmes ? » dans lequel il est question des mathématiques, des mouvements sociaux, la santé… les catastrophes climatiques. Cette année-là, le trop plein de pluies ont apporté des catastrophes

Aujourd’hui, un an après, ce sont les sècheresses qui le font.

Prévoir le futur est encore dans les tablettes d’une intelligence plus ou moins artificielle.

Dans le roman « Immortel », il est dit que « L’Amérique invente, la Chine copie et l’Europe régule« .

Dans un monde devenu multipolaire, ce n’est plus tout à fait vrai.

Le monde du numérique personnalise ses utilisateurs par du caractères choisis sur toute la gamme du clavier mais aussi par des empruntes digitales ou par l’iris des yeux. Il est devenu parfois bien plus difficile d’anonymiser son égo, égotique ou non, comme j’ai pu le remarquer avec mon nom qui apparaissait même après la réinitialisation d’une vieille machine, alors que je désirais l’envoyer à la casse pour récupérer ses composants. 

What is Artificial Intelligence (AI) ? 

4. Réflexions du Miroir

Pas à dire, l’intelligence artificielle s’installe partout. Tout le monde en parle d’une façon ou d’une autre.

Je ne sais pourquoi on qualifie « d’artificielle » l’intelligence de ces humanoïdes. Elle est une copie de nous-même que l’on introduit dans les réseaux et circuits neuronaux sous forme de fils et de transistors.

Demain peut-être, ceux-ci deviendront réellement artificiels dans la version forte 2.0, 3.0 et suivantes. Là, ils agiront pour se rebeller de ce que nous avons pris l’habitude en les réservant comme nos esclaves avec nos instincts de créer des hommes à tout faire non payés au juste prix. C’est à partir de ces versions qu’ils nous apprendront peut-être à bien faire et à éviter les conneries humaines avec leur propre conscience cadrée par notre cerveau reptilien.

Une jonction entre les livres « Signe de vie » et « Immortel » de Dos Santos existe.  

Le dimanche 3 juillet passait le film de 1997 à la télé « Alien la résurrection » dans lequel l’immortalité est envisagé par la résurrection.

La série de films « Allien » entraine Sigourney Weaver alias Ripley de version en version.

Après « Alien, le 8ème passager » en 1979, « Alien le retour » en 1982, « Alien 3 » en 1992, il y a donc « Alien la résurrection » en 1997. 

Il est question d’une équipe de généticiens qui ont eu l’idée de ressusciter l’héroïne Ripley, 200 ans après sa mort en croisant ses gènes avec un alien pour lui donner encore plus de force.

Une humanoïde est chargée de la survie de l’équipage.

Ripley « ressuscitée » lui demande pourquoi elle a été chargée de veiller sur les hommes de l’équipage ?

La question est restée sans réponse.

Les versions suivantes de la série que je n’ai pas vue, auront-elle la réponse avec « Prométheus » sorti en 2012 en s’écartant de la saga Alien ou avec « Alien convenant » en 2017 dont l’histoire qui se déroule au 22ème siècle, dix ans après Prométheus ?

Suite à l’écran… 

Aujourd’hui, la saga Noronha en romans de dos Santos continue dans « Ames animales » avec son épouse impliquée potentiellement dans un meurtre.

Je suis sûr que je serai à nouveau bousculé dans des idées qui pourraient faire partie de préjugés personnels quand je lis cette phrase en préambule : « Le roi du thriller bien informé s’attaque au grand sujet du moment : l’intelligence animale« .

 

Allusion





Lire la suite
www.agoravox.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.