fbpx

Avoir (ou pas) la lumire tous les tages


 

JPEG M VERAN vit depuis trop longtemps dans les palais de la République et leur mobilier national qu’il a jugé opportun au sortir du conseil de ministres du 20 juillet 2022 d’intimer aux français « d’éteindre la lumière lorsque l’on n’utilise pas les pièces », de « baisser un peu la clim » ou encore de « débrancher un maximum de prises électriques lorsque l’on part en week-end ou en vacances parce que sinon ça continue de consommer de l’énergie ».

Non content d’avoir infantilisé les français durant plus de deux ans de crise sanitaire, gonflé de la suffisance du donneur de leçon qu’il revendique être devenu, éructant un peu nerveusement ses déclarations « coups de menton » mensongères, souvent contradictoires et ordonnant le matraquage sur toutes les ondes radio et télévisuelles de messages publicitaires pour débiles mentaux, il vient continuer de nous infliger sa présence quasi-quotidienne de désormais porte-parole du gouvernement de Mme BORNE. 

La peur d’une crise énergétique aigüe cet hiver devrait prendre le relais de la peur de l’infâme virus de la COVID-19. En très fidèle soutier du président MACRON, le Docteur VERAN va pouvoir continuer d’œuvrer à l’entretien de la machinerie de la peur. Après la guerre contre le virus, voici déjà poindre la guerre contre le gaspillage de l’énergie. Comme l’affirment déjà certains commentateurs proches du pouvoir, le gouvernement prépare déjà les esprits infantiles de français.

Verra-t-on dès septembre le sieur VERAN, portant la noble blouse blanche de celui qui sait, nous vanter la version macronienne du « c’est pas Versailles ici ! ». Je veux bien prendre le pari.

Je m’interroge toujours de constater qu’un gouvernement se mêle tant de notre vie personnelle et quotidienne. Et, je m’interroge plus encore de la docilité de nos concitoyens à l’accepter. Gabriel ATTAL, prédécesseur d’Olivier VERAN au porte-parolat vous répondrait que toute l’action gouvernementale est là pour « protéger les français ». Que l’état me protège oui, j’y suis favorable s’il s’agit de la sécurité sociale par exemple ou du versement de ma pension de retraite. En revanche, qu’il me « protège excessivement » non. Définitivement non. L’état n’a pas à se mêler de me dire comment dois-je saluer mon prochain ? Avec les mains ? Sans les mains ? Combien de fruits et légumes dois-je ingérer quotidiennement pour soi-disant rester en bonne santé ? Quand vais-je donc remplacer mon véhicule âgé de 10 ans dont la valeur vénale est inférieure à 3 000 € pour un véhicule électrique de 30 à 40 000 € pour soi-disant sauver la planète ? Et je pourrais continuer d’égrainer encore longuement la liste des absurdités gouvernementales.

Pour finir sur une note positive, permettez-moi de suggérer quelques idées à M VERAN pour ces prochaines interventions.

Je propose la suppression des trottinettes électriques (il faut bien recharger leurs batteries) face à l’augmentation dramatique des accidents corporels dans lesquelles ces engins sont impliqués. Ainsi, si elles avancent à la force des jambes et à la sueur du front de leurs conducteurs, elles iront moins vite et sauveront plus de vies.
 

Je propose à l’échelle européenne une mesure simple pour réduire les émissions de GES : limiter la vitesse sur autoroute à 100 km/h et à 80 km/h dès le 1er janvier 2023.

 

Je propose d’allonger de 15 jours la durée de validité de la date limite de consommation de produits frais (les yaourts par exemple). Ainsi, les consommateurs achèteront en moins grande quantité ces produits qu’ils pourront consommer plus longtemps.

Une façon concrète et quotidienne pour chacun d’entre nous de tester la sobriété que notre grand timonier lui-même a appelé de ses vœux lors de son allocution du 14 juillet dernier.

 

Comme vous le savez, cher lecteur, je ne suis pas, fort heureusement pour vous à la lecture de ces quelques suggestions, en poste au gouvernement. Pourtant, je m’interroge de savoir si certains ministres ou secrétaires d’état ont bien, comme le dit l’adage populaire, la lumière à tous les étages.

 

 Bertrand RENAULT – 21 juillet 2022

 





Lire la suite
www.agoravox.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.