fbpx

A 8%, la proportion d’Américains sans assurance santé atteint un plus bas



A 8%, la proportion d'Américains sans assurance santé atteint un plus bas

26 millions de personnes restent sans couverture santé à l’heure actuelle dans le pays.

La proportion de personnes n’ayant aucune assurance santé aux Etats-Unis a atteint un plus bas début 2022, à 8% de la population, s’est félicité mardi le gouvernement de Joe Biden. Le taux de personnes non assurées avait commencé à fortement baisser après l’entrée en vigueur en 2014 de la loi « Affordable Care Act », une ambitieuse réforme de l’assurance médicale plus connue sous le nom d' »Obamacare », la loi phare de Barack Obama.

Entre 2018 et 2019 la courbe des non-assurés avait toutefois connu un rebond, avant de baisser à nouveau. Au total, « 5,2 millions de personnes ont obtenu une couverture depuis 2020, ce qui coïncide avec le début de l’administration Biden-Harris en janvier 2021 », a souligné dans un communiqué le ministère de la Santé. Ce chiffre inclut 4,1 millions d’adultes et 1 million d’enfants, selon le rapport sur lequel s’appuie le gouvernement, réalisé à partir d’un sondage mené chaque année auprès de ménages.

« Faire de ce principe une réalité »

Toutefois, environ 26 millions de personnes restent sans couverture santé à l’heure actuelle dans le pays. « Personne ne devrait avoir peur de ne pas pouvoir payer son médecin, ou avoir à choisir entre payer son loyer et aller chercher ses médicaments », a déclaré dans un communiqué le président démocrate. « Aujourd’hui, nous sommes plus proches que jamais d’arriver à faire de ce principe une réalité », a-t-il avancé.

Il a estimé que les progrès récents étaient notamment liés aux améliorations contenues dans l’American Rescue Plan, le plan d’aide d’urgence adopté au début de son mandat, qui contenait des mesures facilitant l’accès à l’assurance santé via des subventions aidant les familles à payer leur couverture médicale. « Plutôt cool, hein, Barack Obama? », a tweeté Joe Biden mardi en se félicitant de la nouvelle.

« Absolument, Joe », lui a répondu l’ancien président démocrate, toujours sur Twitter. Les deux hommes ont plaidé pour l’adoption au Congrès de l' »Inflation Reduction Act », une loi portant en grande partie sur les énergies propres et le climat, mais contenant aussi des mesures pour garantir les subventions accordées pour une couverture médicale et faire baisser les prix des médicaments.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.