Doctolib enregistre plus de 60.000 rendez-vous pris pour les adolescents


La plateforme médicale française annonce que la moitié des rendez-vous pris sont désormais destinés aux moins de 35 ans.

Ouverte aux adolescents à partir de ce mardi 15 juin, la vaccination semble prendre son envol pour les 12-18 ans, d’après les chiffres partagés par Doctolib. Dans un échange avec la presse, la plateforme de réservation de consultation médicale annonce que 62.000 rendez-vous de vaccination ont été pris ce 14 juin pour les adolescents. Un chiffre supérieur à ce qui était attendu.

« Ces rendez-vous vont s’étaler entre ce 15 juin et jeudi. Environ 40.000 adolescents seront probablement vaccinés ce mardi » précise Stanislas Niox-Château, cofondateur de Doctolib.

L’entreprise rappelle que les patients de 15 à 17 ans peuvent prendre rendez-vous eux-mêmes, tout en ayant l’autorisation de leurs parents. Les 12-14 ans ne peuvent pas prendre seuls un rendez-vous de vaccination.

« 80% des rendez-vous sont désormais pris pour les moins de 50 ans. La moitié des rendez-vous concernent les moins de 35 ans » complète Stanislas Niox-Château .

Chiffres de vaccination par classe d'âge
Chiffres de vaccination par classe d’âge © Doctolib

300.000 créneaux disponibles

L’entreprise, qui partage désormais ses statistiques sur une page dédiée, revient sur le dynamisme de la vaccination dans les différentes tranches d’âge: 82% des plus de 75 ans ont déjà réçu au moins une dose, contre plus de 87% des 70-74 ans.

Chez les majeurs, toutes les tranches d’âge ont désormais franchi la barre des 30% de vaccination avec au moins une dose: plus de 32% des 18-24 ans ont désormais été vaccinés. Un rajeunissement qui a également des conséquences sur la façon de prendre les rendez-vous: 80% des patients passent désormais par Internet.

Conformément aux prévisions de Doctolib, 30 millions de Français ont reçu au moins une dose de vaccin le 12 juin dernier. Avec environ 4 millions de vaccinations par semaine, la plateforme annonce que la barre des 50% de vaccinés (avec une première injection) sera franchie entre le 26 et le 28 juin.

Statistiques de type de prise de rendez-vous (téléphone ou internet)
Statistiques de type de prise de rendez-vous (téléphone ou internet) © Doctolib

L’entreprise rappelle qu’à ce jour, 300.000 créneaux sont disponibles, dont 80.000 rien qu’en Île-de-France. Avec un délai entre la prise de rendez-vous et l’injection qui s’est largent réduit au cours des dernières semaines. Il faut compter cinq jours d’attente en moyenne, contre neuf début mai.

Pour maintenir le rythme de vaccination, Stanislas Niox-Château rappelle l’importance de diversifier la nature des lieux de vaccination, alors qu’une minorité de vaccinodromes sont ouverts le soir et seulement la moitié accueillent les patients le week-end.

« En Allemagne, 50% des vaccinations se font dans des cabinets de ville. En France, nous étions à seulement 10%, contre 90% de vaccinations dans les grands centres. Nous sommes désormais passés à 80% grâce à l’arrivée du vaccin Moderna en pharmacie et chez les médecins » précise le cofondateur de Doctolib, estimant que cette répartition devra encore s’équilibrer.

Cette flexibilité pourrait se montrer déterminante dans la suite de la campagne de vaccination afin de toucher les actifs, qui représentent désormais la majorité de la population à vacciner.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *