fbpx

TSMC, le géant taïwanais de l’infiniment petit


LES SEMI-CONDUCTEURS (1/6) – Le groupe, premier fabricant mondial de puces, est au centre de la guerre entre Américains et Chinois.

Pour une fois, TSMC délivrera des vaccins plutôt que des puces. Le numéro un mondial des fabricants des semi-conducteurs a annoncé le 12 juillet un don de 10 millions de doses de BioNTech/Pfizer à la population taïwanaise, rattrapée par la pandémie et la pénurie de sérum. Un geste humanitaire rare chiffré à 350 millions de dollars, partagé avec Foxconn, l’autre géant de l’électronique de l’île, dont les usines en Chine continentale assemblent les iPhones.

Alors que Taïwan subit l’impact sévère du Covid, TSMC continue de prendre des actions tangibles pour assumer sa responsabilité sociale. Nous devons tous émerger plus fort de la pandémie», a déclaré le chairman Mark Liu. Pour Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC), la mission est déjà largement accomplie, comme l’indiquent les résultats insolents dopés par la digitalisation accélérée de l’économie mondiale. Le groupe qui fabrique les puces qui animent nos téléphones, ordinateurs, voitures et objets connectés en tous genres, a

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.