fbpx

Zoom Video récolte les fruits de sa diversification


Portée par la demande pour ses nouveaux services, la société va faire mieux que prévu.

Qui se souvient qu’il y a encore moins de deux ans, la société Zoom valait davantage en Bourse que le pétrolier ExxonMobil? La fin de la pandémie de Covid-19 a signé aussi celle de la croissance trimestrielle à trois chiffres de ses revenus qu’alignait le service de visioconférence entre 2020 et 2021. La plateforme cherche à démontrer depuis que son avenir peut continuer à s’écrire dans des circonstances moins exceptionnelles. Dans un contexte macroéconomique très tendu, qui contraint plusieurs groupes technologiques à revoir à la baisse leurs anticipations, Zoom, lui, a relevé ses prévisions de bénéfices pour l’ensemble de l’exercice, lors de la présentation des résultats de son premier trimestre. Le groupe avait dû procéder à ses propres ajustements plus tôt, entre une réduction de certains coûts pour s’adapter au ralentissement post-pandémie et une diversification à marche forcée de ses produits, pour continuer à jouer dans un paysage très concurrentiel, entre les Teams de Microsoft…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 64% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.