fbpx

Apple a payé moins de 4 millions d’euros d’impôt en France en 2021



Apple a payé moins de 4 millions d'euros d'impôt en France en 2021

3,7 millions d’euros. C’est le très faible montant d’impôts réglés par Apple en 2021 par la filiale française d’Apple dans l’Hexagone. Selon nos informations, d’après les résultats d’Apple Retail France, clôturés au 30 septembre 2021, Apple a payé légèrement plus d’impôt l’année dernière qu’en 2020, année pour laquelle la firme à la pomme n’avait réglé que 2,8 millions d’euros. Une somme dérisoire pour l’ex-première capitalisation mondiale, aux 2.200 milliards d’euros de capitalisation actuellement.

Cet impôt dépend du résultat de la filiale d’Apple en France. L’année dernière, la firme de Cupertino a réalisé un bénéfice très modeste: 9,8 millions d’euros. Lui aussi est en légère hausse. En 2020, Apple n’avait engrangé que 9 millions d’euros de bénéfice. 

Assez étonnamment le chiffre d’affaires d’Apple a fondu l’année dernière en France, passant de 708 millions en 2020 à 565 millions en 2021. Une mauvaise passe pour le fabricant de l’iPhone et des Macbooks air? Pas du tout. En réalité ce changement comptable cache un savant mécanisme mis en place durant la crise du Covid-19. « Une partie des employés des magasins, qui sont longtemps restés fermés, ont changé de travail durant cette période, explique Albin Voulfow, représentant du syndicat CFDT de l’entreprise. Ces salariés ont répondu à des appels en France et ont réalisé des ventes par téléphone. » Et bingo, les ventes sur Internet d’Apple, comme les ventes réalisées par téléphone, ne sont pas comptabilisées en France. Mais bien en Irlande où Apple possède son siège européen à Cork. Et où accessoirement la fiscalité est plus douce.



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.