La présidente de Taïwan déclare que le peuple n’oubliera jamais la répression de Tiananmen



La présidente de Taïwan déclare que le peuple n'oubliera jamais la répression de Tiananmen

TAIPEI (Reuters) – La présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen, a déclaré vendredi que le peuple de l’île n’oubliera jamais la répression chinoise contre les manifestants pro-démocratie sur la place Tiananmen et ses environs, il y a 32 ans.

Taiwan a tendance à profiter de l’anniversaire de la répression meurtrière du mouvement démocrate de Tiananmen pour critiquer la Chine et l’exhorter à faire face à ses actes. La Chine revendique Taïwan comme son propre territoire.

Vendredi, cela fera 32 ans que les troupes chinoises ont ouvert le feu contre les milliers d’étudiants rassemblés sur la place Tiananmen pour réclamer, entre autres, la liberté d’expression et le droit de manifester. Les autorités chinoises interdisent toute commémoration publique de cet événement sur le continent.

« Je crois que tous les Taïwanais qui sont fiers de leur liberté et de leur démocratie n’oublieront jamais ce jour et resteront fermement attachés à leur foi, sans être ébranlés par les défis », a-t-elle déclaré sur sa page Facebook.

Dans une déclaration transmise à Reuters, le Bureau des affaires taïwanaises de la Chine a déclaré que le gouvernement de l’île « diffamait et attaquait » la Chine alors qu’il devrait se concentrer sur la lutte contre un pic de l’épidémie de coronavirus.

(Yimou Lee et Ben Blanchard, version française Camille Raynaud)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *