Macron dévoile les engagements du G7 pour lutter contre le Covid



Macron dévoile les engagements du G7 pour lutter contre le Covid

Le président de la République s’est exprimé ce dimanche à Carbis Bay, dans les Cornouailles, où est organisé le G7. Il a évoqué la réponse du sommet pour mettre fin au plus vite aux ravages de la pandémie dans le monde.

Leur objectif : vacciner 60% de la population contre le Covid au printemps prochain. Les membres du G7 on pris plusieurs engagements pour atteindre ce but dans le cadre de la réponse à la pandémie, a annoncé dimanche Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse.

Pour y parvenir, ils se sont engagés à partager 1 milliard de doses de vaccin supplémentaire d’ici la fin de l’année.

« Dans ce cadre, la France double ses engagements, et passe de 30 à 60 millions de doses partagées d’ici la fin de l’année », a déclaré le président de la République, qui estime que « ce G7 va faire en sorte qu’il y ait plus de vaccins, plus vite, sur le terrain ».

Grace à cela, l’Union africaine va recevoir 5 millions de doses d’ici la fin de l’été, a-t-il indiqué.

De la transparence sur le prix des vaccins

Sur la question des prix, cruciale pour diffuser les vaccins dans des pays en voie de développement, « nous avons tous acté la nécessité d’une plus grande transparence », a déclaré Emmanuel Macron.

À ce titre, il sera demandé aux industries pharmaceutiques de « faire la transparence sur les prix des vaccins délivrés dans tous les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire pour bâtir une autonomie », a-t-il indiqué.

« L’Afrique représente 20% des besoins de vaccination, et 1% des capacités de production. Nous devons aider le continent à lever ces capacités », a insisté le chef de l’État.

Des discussions sur la levée des brevets

Pour cela, Emmanuel Macron a annoncé des discussions sur la levée des brevets, afin d’aider les pays en manque de vaccins à les produire sur place.

« L’objectif, a-t-il déclaré, c’est qu’en aucun cas la propriété intellectuelle ne bloque le transfert de technologie qui permette de produire (des vaccins) dans l’ensemble des régions du globe. »

Les membres du G7 ont ainsi acté l’accélération du travail à l’Organisation mondiale du commerce et l’Organisation mondiale de la santé pour obtenir un accord sur la question des brevets et de la propriété intellectuelle, qui « ne doit pas être un obstacle à l’accès universel ».

Les premières discussions devraient avoir lieu dans les prochaines semaines, a indiqué Emmanuel Macron.

Se préparer aux prochaines pandémies

« Nous nous sommes engagés à nous préparer aux prochaines pandémies », a également indiqué Emmanuel Macron, qui annonce plusieurs mesures.

Parmi elles, une réforme de l’OMS pour « améliorer les systèmes d’alerte précoce », des investissements dans la recherche, et « tirer les leçons de ce qui n’a pas fonctionné dans cette pandémie ».

« Ces décisions vont irriguer nos plans nationaux et internationaux dans les prochains mois », a conclu le chef de l’État.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *