Après l’Otan, Biden se tourne vers l’UE pour renforcer les liens transatlantiques


BRUXELLES (Reuters) – Le président américain Joe Biden va poursuivre mardi ses efforts pour raviver les liens transatlantiques mis à mal par son prédécesseur Donald Trump, devant s’entretenir avec les dirigeants de l’Union européenne afin d’apaiser les tensions commerciales et de lutter conjointement contre le COVID-19 et le changement climatique.

L’entretien prévu à Bruxelles entre le locataire de la Maison blanche, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel, devrait aussi servir à affirmer la solidarité de l’Occident face aux défis représentés par la Russie et la Chine.

Dans la foulée du sommet du G7 puis du sommet de l’Otan, il s’agit pour Joe Biden d’une nouvelle opportunité pour redonner place au multilatéralisme après les tumultes des quatre années de mandat de Donald Trump.

Un projet de communiqué devant être publié à l’issue des discussions entre le président américain et les dirigeants de l’exécutif européen souligne que ceux-ci ont « une occasion et une responsabilité (…) de protéger la population, de lutter contre le changement climatique et de faire front pour la démocratie et les droits de l’homme ».

(John Chalmers; version française Jean Terzian)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *