La Réunion et la Martinique reconfinées, un premier transfert de patients vers Paris



La Réunion et la Martinique reconfinées, un premier transfert de patients vers Paris

Publié le :

Pour la première fois depuis le printemps 2020, La Réunion est entrée, samedi, dans une nouvelle période de confinement pour deux semaines pour faire face à une recrudescence de cas de Covid-19. Une mesure similaire a été prise en Martinique où les services hospitaliers sont saturés.

La Réunion et la Martinique entrent dans une nouvelle période de confinement samedi 31 juillet, au moment où la situation liée au Covid-19 y est jugée « dramatique » par le gouvernement et qu’un premier transfert de patients vers Paris a été programmé. 

Peu vaccinée et accusant une incidence de 350 cas positifs pour 100 000 habitants, La Réunion renoue avec un confinement partiel en journée « dès ce week-end », pour deux semaines, « renforcé d’un couvre-feu strict de 18 h à 5 h », une première depuis le confinement du printemps 2020, a annoncé jeudi 29 juillet le préfet de La Réunion Jacques Billant.

En Martinique, un confinement est également mis en place depuis vendredi 19 h pour une durée d’au moins trois semaines.

Seulement 15 % de personnes vaccinées en Martinique

« Je pense que les autorités sont obligées de prendre des mesures drastiques… C’est dommage d’en arriver là, mais… C’est de notre faute », a considéré un passant interrogé par l’AFP dans les rues de Fort-de-France, Roger, alors que seulement 15 % de la population de l’île antillaise est vaccinée.

L’annonce des nouvelles restrictions a déçu nombre de touristes: « On nous demandait d’être vaccinés pour venir déjà sur l’île. Et là, de nouveau, nous sommes confinés à un rayon de 10 km », a regretté Christelle, une métropolitaine en vacances et qui craint de « beaucoup moins profiter ». 

La situation s’est dégradée ces derniers jours dans nombre de territoires français d’outre-mer, qualifiée jeudi de « dramatique » par le Premier ministre, Jean Castex. Depuis mercredi, la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy sont venus rejoindre La Réunion et la Martinique, déjà en état d’urgence sanitaire depuis le 13 juillet.

Le nombre de cas positifs y est passé de 2 241 la semaine dernière à 3 537, selon la préfecture, et le taux d’incidence de 280 cas à 995 pour 100 000 habitants.

Trois patients transférés à Paris

Trois premiers patients hospitalisés en raison du Covid-19 en Martinique, où les services hospitaliers sont saturés, doivent être transférés samedi vers Paris par un vol médicalisé.

Le ministère des Armées a d’ailleurs annoncé vendredi qu’il allait déployer une équipe d’une cinquantaine de militaires du Service de santé des Armées et du régiment médical de l’Armée de terre au CHU de Fort-de-France. 


« Équipés de matériel médical de pointe, ils permettront de faire fonctionner 5 lits de réanimation à partir du 3 août, complétés par 5 lits supplémentaires avant la fin de la semaine prochaine », indiquent les autorités militaires.

 

Avec AFP





Lire la suite
www.france24.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *