les enseignants californiens devront être vaccinés ou être testés chaque semaine



les enseignants californiens devront être vaccinés ou être testés chaque semaine

La mesure annoncée ce mercredi, qui s’applique à la fois aux écoles publiques et privées, a été saluée par les groupes de parents d’élèves.

Tous les enseignants de Californie devront être vaccinés contre le Covid-19 ou se soumettre à des dépistages hebdomadaires, a annoncé ce mercredi le gouverneur de cet Etat où les infections sont en forte hausse.

« Pour donner aux parents l’assurance que leurs enfants sont en sécurité au moment où les écoles reprennent les cours en présentiel, nous exhortons tout le personnel scolaire à se faire vacciner », a indiqué Gavin Newsom.

Avec plus de 10.000 nouveaux cas par jour, soit dix fois plus qu’il y a deux mois, la résurgence du virus dans cet Etat le plus peuplé des Etats-Unis, alimentée par le très contagieux variant Delta, menace la réouverture des établissements scolaires.

« C’est par la vaccination que nous mettrons fin à cette pandémie. En tant que père, j’ai hâte que l’année scolaire commence et que les enfants de Californie soient de retour dans les salles de classes », a lancé le gouverneur démocrate.

Une mesure saluée par les parents d’élèves

La mesure annoncée mercredi, qui s’applique à la fois aux écoles publiques et privées, a été saluée par les groupes de parents d’élèves.

« Nous voulons faire tout notre possible pour protéger nos enfants les plus vulnérables et nous assurer que tous les enfants puissent retourner à l’école de la manière la plus sûre possible », a affirmé Carol Green, présidente de l’association de parents et d’enseignants (PTA) de Californie. « Nous maintenons que les éducateurs sont des travailleurs essentiels », a-t-elle ajouté.

Près de deux tiers des habitants de Californie de plus de 12 ans sont pleinement vaccinés, selon les autorités sanitaires locales.

Les enfants de moins de 10 ans n’ont pas encore été autorisés à recevoir les vaccins anti-Covid par l’agence américaine des médicaments (FDA).L’alliance Pfizer/BioNTech avait annoncé en mai espérer déposer en septembre une demande d’autorisation en urgence de leur vaccin pour les enfants âgés de 2 à 11 ans aux Etats-Unis.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *