les États-Unis autorisent une 3e dose de vaccin pour les personnes immunodéprimées



les États-Unis autorisent une 3e dose de vaccin pour les personnes immunodéprimées

Cette décision a été prise alors que le pays fait face à une nouvelle vague épidémique. Plus de 619.000 personnes sont décédées du virus aux États-Unis.

Les personnes dont le système immunitaire est affaibli pourront recevoir une troisième dose de vaccin anti-Covid Pfizer ou Moderna afin de renforcer leur protection contre la maladie, a annoncé jeudi l’Agence américaine des médicaments (FDA).

« Le pays est entré dans une nouvelle vague de la pandémie de Covid-19, et la FDA a pleinement conscience du fait que les personnes immunodéprimées sont particulièrement à risque de contracter une maladie grave », a avancé la commissaire par intérim de l’agence, Janet Woodcock, pour expliquer cette autorisation.

Cette 3e dose est destinée aux receveurs de greffe d’organes solides ou à ceux dont le système immunitaire est affaibli, est-il précisé dans le communiqué.

« Les autres personnes qui ont le schéma vaccinal complet sont dûment protégées et n’ont pas besoin d’une dose supplémentaire de vaccin anti-Covid à ce jour », a ajouté Janet Woodcock.

Ralentissement de la vaccination

Les autorités sanitaires américaines ont débattu pour savoir si une 3e dose était nécessaire, à la suite d’un telle initiative de la part d’Israël.

Plus de 619.000 personnes sont décédées aux États-Unis du fait du Covid-19, et le nombre de cas de contaminations a fortement augmenté ces derniers mois en raison de la propagation du variant Delta.

Le rythme de vaccination dans le pays, qui était rapide, a ralenti en particulier dans les régions politiquement conservatrices du Sud et du Midwest, et chez les plus jeunes, les personnes à faible revenu et les minorités raciales.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *