La Nouvelle-Zélande se reconfine après un premier cas local de Covid-19 en six mois


La première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a annoncé le reconfinement du pays lors d’une conférence de presse à Wellington, mardi 17 août 2021.

A la suite de la détection d’un premier cas de Covid-19 d’origine locale depuis six mois, la Nouvelle-Zélande va être reconfinée. La première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a annoncé, mardi 17 août, que le pays repassait sous confinement strict en raison de la découverte d’un cas à Auckland, la ville la plus peuplée. Il s’agit du premier cas d’origine locale depuis le 28 février.

Toute la Nouvelle-Zélande sera confinée pendant trois jours à partir de mercredi, tandis qu’Auckland et Coromandel, ville côtière où la personne infectée a également séjourné, seront confinées durant sept jours.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Covid-19 : face au variant Delta, l’efficacité et les limites des vaccins à ARN

« Sortir de cette situation aussi rapidement que possible »

Les écoles, les lieux de culte, les administrations et toutes les entreprises devront ainsi fermer. Les services essentiels seulement resteront opérationnels. « La meilleure chose que nous puissions faire pour nous sortir de cette situation aussi rapidement que possible est d’y aller à fond », a déclaré Mme Ardern, lors d’une conférence de presse.

L’archipel a été salué à l’étranger pour sa gestion efficace de l’épidémie de Covid-19, qui, jusqu’à présent, n’a fait que vingt-six morts pour une population de cinq millions d’habitants. La campagne de vaccination peine cependant à se déployer, avec actuellement environ 20 % de la population entièrement vaccinée.

Les deux millions d’habitants d’Auckland ont été confinés pour de courtes périodes ; la dernière fois remonte au mois de mars. La semaine dernière, les autorités avaient affirmé que la découverte de cas de contamination liés au variant Delta entraînerait « un confinement court et soudain ».

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Covid-19 : comment l’Australie et la Nouvelle-Zélande réussissent à éradiquer le virus sur leur territoire

Le Monde avec AFP et Reuters



Lire la suite
www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *