Coronavirus: Sydney met en garde la population face à la propagation du variant Delta



Coronavirus: Sydney met en garde la population face à la propagation du variant Delta

SYDNEY (Reuters) – L’épidémie de coronavirus à Sydney n’a pas atteint son apogée et ses habitants doivent s’attendre à d’autres décès, ont averti mercredi les autorités, alors que la plus grande ville d’Australie continue de battre des records de contaminations quotidiennes malgré un confinement de près de deux mois.

« Le pire reste à venir, et la façon de l’arrêter est que chacun reste chez soi », a déclaré Gladys Berejiklian, la Première ministre de la Nouvelle-Galles-du-Sud, à la presse.

La Nouvelle-Galles-du-Sud a enregistré mercredi sa plus forte hausse journalière de contaminations avec 633 nouveaux cas, dont 545 à Sydney, sa capitale, éclipsant le précédent record journalier de 478 atteint lundi. Soixante personnes sont mortes depuis que le premier cas lié au variant Delta a été signalé à Sydney le 16 juin, dont trois décès confirmés mercredi.

L’administrateur en chef de la santé publique de l’État, Kerry Chant, a prévenu qu’il y aurait d’autres décès si les cas continuaient à augmenter. Seulement 28% des habitants de la Nouvelle-Galles-du-Sud âgés de plus de 16 ans sont entièrement vaccinés.

L’Australie est en proie à une troisième vague de l’épidémie qui a mis en évidence les faiblesses de sa campagne de vaccination, l’obligeant à confiner plus de la moitié de ses 25 millions d’habitants.

Le gouvernement australien n’a pas atteint ses objectifs initiaux en matière de vaccination et un quart seulement de la population australienne adulte est entièrement vacciné à ce jour.

(Reportage Renju Jose, version française Laura Marchioro, édité par Blandine Hénault)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *