l’Autriche décrète un confinement aux personnes non vaccinées à partir de lundi



l'Autriche décrète un confinement aux personnes non vaccinées à partir de lundi

Publié le : Modifié le :

Face à une reprise de l’épidémie, les Autrichiens non vaccinés ou n’ayant pas contracté le coronavirus récemment devront rester chez eux sauf motifs impérieux à partir de lundi, a annoncé dimanche le chancelier, Alexander Schallenberg.

L’Autriche a annoncé, dimanche 14 novembre, l’entrée en vigueur dès lundi d’un confinement pour les personnes non vaccinées ou qui n’ont pas contracté récemment le Covid-19, pour tenter d’endiguer la hausse des nouveaux cas.

« La situation est grave (…). Nous ne prenons pas cette mesure le cœur léger, mais malheureusement elle est nécessaire », a déclaré Alexander Schallenberg lors d’une conférence de presse à Vienne.

Environ 65 % de la population ont reçu les deux doses de vaccin en Autriche, ce qui est inférieur à la moyenne européenne de 67 % et loin de pays comme l’Espagne (79 %) ou la France (75 %).

Alexander Schallenberg avait qualifié ce taux de « honteusement bas », quand il avait fait état de ce projet de confinement vendredi.

Confinement dès 12 ans

Concrètement, les personnes concernées n’auront pas le droit de quitter leur domicile sauf pour faire leurs courses, du sport ou pour des soins médicaux. La mesure s’applique à partir de l’âge de 12 ans.

Des contrôles inopinés seront effectués.

Le gouvernement évaluera l’effet de ces restrictions dans 10 jours, a précisé dimanche le ministre de la Santé, Wolfgang Mückstein, appelant les réfractaires à se faire vacciner au plus vite.

Le Parlement doit approuver dans la soirée la mesure, a priori une simple formalité.

Plus de 13 000 nouveaux cas ont été enregistrés samedi dans ce pays de 9,8 millions d’habitants, un chiffre au plus haut depuis le début de la pandémie.

Avec AFP



Lire la suite
www.france24.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *