Deux régions autrichiennes réimposent un confinement général, même pour les personnes vaccinées



Deux régions autrichiennes réimposent un confinement général, même pour les personnes vaccinées

Dès lundi, les régions de Salzbourg et de la Haute-Autriche seront sous confinement général. L’Autriche fait face à une flambée des nouveaux cas, au plus haut depuis le début de la pandémie.

Après l’annonce du confinement des non-vaccinés en Autriche, les régions de Salzbourg et de la Haute-Autriche ont décidé d’aller plus loin. Elles ont annoncé jeudi, la mise en place d’un confinement généralisé qui s’appliquera dès lundi dans ces Länder.

Selon Wilfried Haslauer, le gouverneur du Land de Salzbourg, « la dynamique des contaminations n’est pas tenable ». Il envisage un confinement de « trois ou quatre semaines minimum » afin de garder sur la table d’espoir d’un Noël à l’abri des restrictions.

Dans sa région, le taux d’incidence dépasse les 1700 cas pour 100.000 habitants. Et en Haute-Autriche, le taux d’incidence s’élève à près de 1600 pour 100.000 habitants d’après le quotidien autrichien Der Standard.

Taux de vaccination bas

L’ensemble du pays est confronté à une augmentation massive des cas de Covid-19. Avec en moyenne 12.000 contaminations par jour, pour un pays de 8,9 millions d’habitants, et un taux de vaccination d’environ 66% qualifié de « honteusement bas » par le chancelier, l’Autriche tente d’endiguer une recrudescence inquiétante des cas.

« Nous avons très, très peu de marge de manœuvre », a déclaré le gouverneur conservateur de Haute-Autriche, Thomas Stelzer, au parlement de la province, faisant référence à ses unités de soins intensifs surchargées, rapporte Reuters.

« Briser la quatrième vague »

Le ministre de la Santé autrichien, Wolfgang Mueckstein, « salue cette démarche des deux gouverneurs ».

« Les États fédéraux les plus durement touchés par la quatrième vague tirent le frein d’urgence (…) En collaboration avec les Länder, le gouvernement décidera de nouvelles mesures à l’échelle nationale pour briser la quatrième vague », ajoute-t-il sur Twitter.

Pour le chancelier Alexander Schallenberg, la décision « difficile » de confiner les non-vaccinés est déjà « efficace », après cinq jours de mise en place. D’après lui, près d’un demi-million de personnes ont reçu une dose la semaine dernière dans ce pays d’Europe centrale, dont 128.813 pour la première fois, anticipant la mise en place des restrictions.





Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *