Japon: le plan de relance qui fait pschitt



Japon: le plan de relance qui fait pschitt

432 milliards d’euros! C’est le montant (55,7 trillions de yens) du plan de relance annoncé vendredi 19 novembre par le gouvernement japonais. Le pays s’attendait à un coup de pouce généreux de la part du nouveau Premier ministre Fumio Kishida. Confirmé fin octobre dans les urnes aux élections législatives après une première victoire lors d’un scrutin interne au parti libéral démocrate, majoritaire, ses équipes distillaient l’annonce d’un tel plan depuis des semaines dans les médias. Mais ces derniers ne tablaient « que » sur quarante trillions, à l’échelle des montants annoncés les années précédentes. 

Cette annonce « choc » rappelle un moment récent de l’histoire économique du pays: lorsque le gouverneur de la banque centrale Haruhiko Kuroda, en 2013, avait annoncé une politique de rachats d’actifs financiers sans précédent afin de terrasser la déflation. La presse avait alors parlé de « bazooka monétaire ». Cette fois, Fumio Kishida espère, avec ce déluge d’argent, relancer l’activité, que l’épidémie de Covid-19 a comme recouverte d’un mouchoir. Si la pandémie a été terrassée (lundi, le pays comptait environ 1 cas pour 2,8 millions de Japonais!), elle continue de gripper la confiance. Sorties moins fréquentes, consommation en berne… La population, tous masques dehors, ne veut décidément pas rompre avec le « glacis » qui a comme recouvert et ralenti



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *