face à l’émoi des parents, une école rembourse un repas de Noël jugé « sinistre »



face à l'émoi des parents, une école rembourse un repas de Noël jugé "sinistre"

C’est notamment sur Twitter que des parents ont interpellé l’établissement.

De tristes morceaux de pain, deux morceaux de viande sans sauce accompagnés d’un bout de farce servi sous forme de bouillon de légumes et une petite tourte. Voilà de quoi ont dû se contenter les élèves d’un établissement du Sussex de l’Ouest, dans le sud de l’Angleterre, pour le repas de Noël servi par la cantine de leur école.

« Merci pour le repas de Noël servi à nos enfants à l’école de Steyning hier, il les a remplis d’un esprit festif! », a ironisé sur Twitter Ciaran Walsh, dont les deux filles sont scolarisées dans l’établissement.

Auprès du quotidien britannique The Guardian, il a évoqué un repas « sinistre ». Et face à l’émoi suscité par la photo, l’école a depuis présenté ses excuses, et déclaré que le prix du repas serait remboursé aux parents.

« Du lichen sur du pain sec »

Sur les réseaux sociaux, les utilisateurs n’ont pas manqué de comparer le repas à ce qui peut être servi dans l’émission I’m a celebrity, … Get me out of there!, la version britannique de Koh-Lanta, où les participants sont des célébrités.

Sur Facebook, les commentaires ont fusé, redoublant de créativité pour décrire un repas qui se voulait festif. « Du lichen sur du pain sec », évoquent certains, quand d’autres parlent de « restes d’un exercice d’anatomie du baccalauréat ».

« Je suis vraiment ennuyé. Est-ce vraiment la nourriture pour laquelle je paie? Moi qui pensais qu’un panier repas était une mauvaise alternative comparée aux repas cuisinés de l’école. Comment peut-on attendre des enfants qu’ils se concentrent et apprennent si c’est le genre de nourriture qu’ils reçoivent. Y-a-t-il quelqu’un de l’école qui peut m’assurer que la qualité n’est pas toujours si faible? », a déploré Sam Meredith sur un groupe Facebook dédié aux environs de l’école.

Rétropédalage

Dans un premier temps, l’école a tenu à défendre le repas, facturé environ 4 euros aux parents. « Le retour général des enfants est qu’ils ont vraiment apprécié leur repas, comme l’ont témoigné les assiettes vides et les visages heureux », peut-on lire dans un e-mail partagé sur les réseaux sociaux.

Avant de rétropédaler face à la popularité rencontré par certaines publications sur Internet, et qu’une porte-parole de l’école reconnaisse un problème dans la chaîne d’approvisionnement et une pénurie de personnel liée à la pandémie de Covid-19.

« Il aura donc fallu que beaucoup de personnes disent que ce repas n’était pas normal pour qu’ils l’admettent, ce qui est une honte », a regretté auprès du Guardian Ciaran Walsh, à l’origine du tweet viral.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *