Covid-19: campagne de vaccination des enfants en France, 13 millions de Chinois confinés



Covid-19: campagne de vaccination des enfants en France, 13 millions de Chinois confinés

La France a lancé mercredi sa campagne de vaccination contre le Covid-19 pour les enfants après d’autres pays européens, alors qu’en Chine les 13 millions d’habitants de la ville de Xi’an sont désormais confinés en raison d’un rebond de l’épidémie.

« Nous ouvrons la vaccination officielle pour les enfants » de 5 à 11 ans, a déclaré le ministre français de la Santé, Olivier Véran, en précisant que la dose de rappel n’était, en revanche, pas élargie aux adolescents « pour l’instant ».

Le même jour, la Finlande a annoncé que sa campagne de vaccination pour les 5-12 ans commencerait après Noël.

Plusieurs autres pays européens, dont la Belgique, le Danemark, l’Autriche, la Grèce, l’Espagne et le Portugal ont déjà annoncé qu’ils étendaient la vaccination aux enfants.

En France, la ministre du Travail, Élisabeth Borne, a appelé parallèlement les entreprises à « accélérer » le recours au télétravail face au Covid-19, leur demandant de se préparer « dès maintenant » à le « renforcer » à la rentrée avec une cible de 3 à 4 jours par semaine.

« C’est clair qu’avec la situation, il faut accélérer, renforcer le télétravail (…) avec une cible de trois jours minimum pour les postes qui le permettent, voire quatre jours quand c’est possible », a déclaré la ministre sur la radio Europe 1.

Le vague Omicron progresse très rapidement en France, quelques jours avant Noël, avec environ 20% des cas positifs au Covid-19 qui relèvent désormais de ce variant très contagieux, contre 10% le week-end dernier, avait annoncé mardi soir le gouvernement, confronté à une reprise de l’épidémie en plein hiver.

Le nouveau variant se déploie sur tout le Vieux Continent. « Omicron devient, ou est déjà devenu, dominant dans plusieurs pays y compris au Danemark, au Portugal et au Royaume-Uni, où les chiffres sont multipliés par deux tous les un jour et demi à trois jours, entraînant des taux inédits de transmission », a déclaré le Dr Hans Kluge, directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Europe.

L’Espagne a enregistré mardi un record national de 49.823 nouveaux cas de Covid en 24 heures, dont Omicron constitue désormais presque la moitié, d’après le ministère de la Santé.

Le précédent record était de près de 40.000 cas en 24h mi-janvier dernier.

– une métropole confinée en Chine –

Le gouvernement britannique a réduit mercredi de dix à sept jours la période d’isolement en Angleterre pour les personnes vaccinées ayant contracté le coronavirus, en pleine flambée des cas d’Omicron et à deux jours du réveillon de Noël.

Cela permettra selon le gouvernement à plus de personnes de passer Noël en famille, sans risquer pour autant de transmettre le virus.

Le variant Omicron est largement dominant (73% des nouvelles contaminations) aux Etats-Unis. Ils sont toutefois « prêts », a assuré mardi Joe Biden, répétant qu’il n’y avait pas de raison de « paniquer ».

Le président américain a cependant mis en garde ceux qui ne sont pas entièrement vaccinés, déclarant qu’ils avaient « de bonnes raisons d’être inquiets » et qu’il était de leur « devoir patriotique » de se faire vacciner.

En Chine, les 13 millions d’habitants de la métropole de Xi’an (nord), connue pour son armée enterrée en terre cuite, sont désormais confinés pour contenir un foyer de Covid-19, ont annoncé mercredi les autorités locales.

Les habitants de Xi’an doivent « rester chez eux sauf raison impérative », ont indiqué dans un communiqué les autorités locales, précisant qu’une personne par ménage est autorisée à sortir faire les courses « tous les deux jours ».

Les habitants de Xi’an avaient jusqu’à maintenant besoin d’une autorisation pour prendre le train et quitter la ville.

La Chine mène depuis l’an passé une stratégie « zéro Covid », qui consiste à tout faire pour limiter au maximum la survenue de nouveaux cas, généralement limités à quelques dizaines par jour seulement.

En Israël, le Premier ministre Naftali Bennett a annoncé mardi que tous les Israéliens de plus de 60 ans et le personnel médical auraient droit à une quatrième dose de vaccin contre le Covid-19, après consultation d’un groupe d’experts.

Ces déclarations interviennent à un moment où Israël peine à contenir la diffusion du variant Omicron du coronavirus, décrétant des interdictions de voyager et d’autres restrictions sans aller jusqu’à se confiner.



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *