Le risque d’hospitalisation avec Omicron inférieur de 40% à Delta, selon une étude britannique


Par

Reuters

le 22.12.2021 à 21h28

Lecture 1 min.

LE RISQUE D'HOSPITALISATION AVEC OMICRON INFÉRIEUR DE 40% À DELTA, SELON UNE ÉTUDE BRITANNIQUE


Le risque d’être hospitalisé à cause du COVID-19 est inférieur de 40% à 45% pour les personnes contaminées par le variant Omicron du coronavirus par rapport à celles infectées par le variant Delta, selon une étude réalisée par l’Imperial College, à Londres, publiée mercredi. /Photo prise le 22 décembre 2021/REUTERS/Jeenah Moon


JEENAH MOON

LONDRES (Reuters) – Le risque d’être hospitalisé à cause du COVID-19 est inférieur de 40% à 45% pour les personnes contaminées par le variant Omicron du coronavirus par rapport à celles infectées par le variant Delta, selon une étude réalisée par l’Imperial College, à Londres, publiée mercredi.

« Dans l’ensemble, nous trouvons des preuves d’une réduction du risque d’hospitalisation pour Omicron par rapport aux infections provoquées par Delta, selon la moyenne sur l’ensemble des cas durant la période de l’étude », ont écrit les chercheurs dans le document.

Cette enquête se base sur les tests PCR positifs effectués en Angleterre entre le 1er décembre et le 14 décembre.

(Reportage Paul Sandle; version française Jean Terzian)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *