fbpx

BTS, popstars mondiales au service du soft power sud-coréen



BTS, popstars mondiales au service du soft power sud-coréen

Vêtus de sobres costumes-cravates, parfaitement alignés et se tenant bien droits, les membres du groupe sud-coréen BTS, ce mardi 31 mai, sont bien loin de leurs shows remplis de paillettes, de chorégraphies et de projecteurs. Ils ont été invités à prendre la parole à la Maison blanche, pour aborder le racisme contre les personnes asiatiques. RM, de son vrai nom Kim Nam-joon, le leader du groupe s’avance près du micro et déclare: « Nous remercions le président Biden et la Maison blanche de nous rappeler ce que nous pouvons faire en tant qu’artistes ». Pas sûr que le plus gros vendeur de musique dans le monde en 2020 et 2021 ait vraiment besoin d’un rappel de Joe Biden: depuis le début de leur succès mondial, en 2017, le groupe BTS est déjà intervenu trois fois devant l’Onu, a collaboré avec l’Unicef, et est devenu le fer de lance du soft power sud-coréen.

Retour en 2013. La maison de disque spécialiste de la pop coréenne (K-pop) Big Hit Entertainment repère sept artistes. « Ils avaient déjà de l’expérience, savaient chanter et danser », souligne la sociologue Sylvie Octobre, coauteure du livre K-pop. Soft power et culture globale. Les sept chanteurs et danseurs suivent alors la même préparation que les autres artistes de l’industrie de la K-pop, marquée par « des entraînements intensifs et un recrutement précoce », selon la chercheuse au Centre Max Weber, chargée de cours à Sciences Po. L’entraînement – souvent critiquée pour sa dureté – fonctionne, et en 2016, le second album de BTS se classe en tête des ventes au Japon, le second marché mondial de la musique. Dès 2018, BTS est même le premier groupe de K-pop à arriver en tête des ventes d’album aux Etats-Unis, avec son album Love yourself: Tear. Pour Sylvie Octobre, ce succès fulgurant s’explique en partie par le savoir-faire de la pop coréenne dont a hérité le groupe: « Ils ont profité des acquis des générations précédentes. »





Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.