fbpx

États-Unis, Corée du Sud et Japon discutent des tensions nucléaires en Corée du Nord



États-Unis, Corée du Sud et Japon discutent des tensions nucléaires en Corée du Nord

par Soo-hyang Choi

SÉOUL (Reuters) – Des responsables des États-Unis, de la Corée du Sud et du Japon se sont réunis vendredi à Séoul pour des discussions sur la Corée du Nord, alors que des signes indiquent que le pays se prépare à effectuer un essai nucléaire pour la première fois depuis 2017.

Le représentant américain Sung Kim a rencontré ses homologues sud-coréen et japonais, Kim Gunn et Funakoshi Takehiro, après un rapport américain indiquant que Pyongyang préparait son site d’essai de Punggye-ri pour son septième essai nucléaire.

Sung Kim a déclaré que les États-Unis se préparaient à « toutes les éventualités » en étroite coordination avec le Japon et la Corée du Sud.

« Nous voulons faire comprendre à la Corée du Nord que ses activités illégales et déstabilisatrices ont des conséquences et que la communauté internationale n’acceptera pas ces actions », a ajouté l’envoyé américain.

« Se doter d’armes nucléaires ne fera que renforcer notre dissuasion » et « la voie dans laquelle Pyongyang s’engage actuellement n’a qu’une seule destination inévitable : réduire la sécurité de la Corée du Nord elle-même », a affirmé le diplomate sud-coréen.

Le Japonais Funakoshi Takehiro a souligné la nécessité d’une coordination, suite au veto de la Chine et de la Russie contre de nouvelles sanctions, promettant de « renforcer la dissuasion régionale, y compris la coopération trilatérale en matière de sécurité ».

Les responsables ont déclaré que la porte du dialogue était ouverte et ont exprimé leur inquiétude quant à la situation du COVID-19 en Corée du Nord, dissociant l’aide humanitaire de la dénucléarisation.

(Reportage Soo-hyang Choi, Dogyun Kim et Daewoung Kim; version française Alizée Degorce, édité par Kate Entringer)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.