fbpx

le Turkménistan devient le seul pays n’ayant jamais rapporté le moindre cas



le Turkménistan devient le seul pays n'ayant jamais rapporté le moindre cas

Plus de deux ans après l’apparition du coronavirus, la Micronésie a rapporté ses premiers cas, faisant du Turkménistan le seul pays à n’en avoir jamais rapporté.

Un virus qui ne s’arrête pas aux frontières, sauf quelques unes apparemment. La Micronésie, petit État du Pacifique, a cessé d’être l’un des rares pays exempts de Covid, après la confirmation de cas sur deux de ses îles.

À l’exception de quelques cas frontaliers isolés et mis en quarantaine, les États fédérés de Micronésie avaient jusqu’ici échappé à l’épidémie de Covid grâce à leur situation géographique, à environ 1600 kilomètres au nord de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

En ne prenant pas en compte certains territoires comme les îles Pitcairn, Tokelau ou Saint-Hélène, on ne dénombre désormais plus qu’un pays n’ayant jamais rapporté le moindre cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie: le Turkménistan. Si la Corée du Nord a officialisé le 12 mai dernier son premier cas, le pays a chaque fois pris soin depuis d’évoquer des cas de « fièvre » ainsi que de malades et de décès liés à celle-ci.

Pas de cas, mais des doses de vaccin administrées

Selon le site officiel de l’OMS, le Turkménistan n’a en effet recensé aucun cas de Covid-19 sur son territoire. Il s’agit toutefois là de la version officielle donnée par les autorités de ce pays géré par le duo père-fils Berdimouhamedov. Dans le même temps, ce sont plus de 7 millions de doses de vaccin qui ont été administrées au sein de la population turkmène au 6 mars 2022.

Un pays qui affirme ne pas compter de contaminations et qui s’en protège. Deux ans et demi après le début de la crise sanitaire et alors que la plupart des pays ont depuis rouvert leurs frontières, il est toujours impossible de se rendre au Turkménistan.

« Aucune liaison aérienne régulière ne relie actuellement le Turkménistan au reste du monde et la délivrance de visas pour le Turkménistan a été suspendue par les autorités turkmènes jusqu’à nouvel ordre », précise enfin le ministère des Affaires étrangères.

Hugues Garnier avec AFP Journaliste BFMTV



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.