fbpx

aucun cas de Covid-19 pour la première fois depuis son apparition



aucun cas de Covid-19 pour la première fois depuis son apparition

La Corée du Nord a enregistré près de 4,8 millions de cas de contamination depuis la fin du mois d’avril, a déclaré KCNA, l’agence de presse d’Etat, ajoutant que « 99,994% » étaient complètement guéries et que seuls 204 patients étaient sous traitement.

La Corée du Nord n’a repertorié aucun cas de coronavirus pour la première fois depuis l’apparition du premier cas d’infection dans le pays en mai, a indiqué ce samedi KCNA, l’agence de presse d’Etat.

« Aucun nouveau patient atteint de ‘fièvre’ n’a été signalé » sur une période de 24 heures depuis jeudi soir, a affirmé l’agence. Une première depuis que le pays a commencé à comptabiliser les cas de coronavirus en mai.

Le terme de « patient fiévreux » est employé par les autorités nord-coréennes pour désigner les personnes contaminées par le coronavirus à cause, selon certains, d’un manque de tests de dépistage.

La Corée du Nord a enregistré près de 4,8 millions de cas de contamination depuis la fin du mois d’avril, a déclaré KCNA, ajoutant que « 99,994% » étaient complètement guéries et que seuls 204 patients étaient sous traitement.

Premier cas en mai

Pyongyang a annoncé son premier cas de coronavirus le 12 mai et le dirigeant Kim Jong Un a pris personnellement en main la lutte contre l’épidémie.

Fin mai, le pays a déclaré qu’il commençait à constater des « progrès » dans le contrôle de l’épidémie, mais les experts ont émis des doutes quant à cette affirmation, citant l’infrastructure sanitaire défaillante du pays et la population non vaccinée.

La Corée du Nord, l’un des premiers pays au monde à fermer ses frontières en janvier 2020 après l’apparition du virus dans la Chine voisine, s’est longtemps vantée de sa capacité à tenir le virus à distance.

Le système de santé nord-coréen a été classé 193e sur 195 pays par une étude de l’université américaine Johns Hopkins l’an dernier.

Les hôpitaux du pays sont notoirement sous-équipés, avec peu d’unités de soins intensifs.

Selon les experts, le pays ne dispose d’aucun traitement contre le Covid-19 et n’a pas les capacités pour tester massivement sa population. Autre défi de taille: les quelque 25 millions de nord-coréen ne sont pas vaccinés, Pyongyang ayant rejeté l’offre de vaccins faite par l’OMS.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.