fbpx

Baisse des taux directeurs chinois: quelles conséquences?


Quand la Chine tousse, l’Occident s’enrhume. Alors quand les indicateurs économiques de l’Empire du milieu montrent que la croissance chinoise patine, les acteurs économiques européens et américains s’inquiètent d’une récession mondiale. Pour éviter de sacrifier le PIB du pays sur l’autel de la politique zéro Covid, la Banque centrale chinoise a décidé de baisser ses taux directeurs. Ainsi, le taux de refinancement des banques (Repo) à sept jours, a été fixé à 2% (contre 2,10% auparavant), tandis que celui à un an est abaissé à 2,75% (contre 2,85%). Cette baisse des taux directeurs a aussi tiré à la baisse les taux obligataires chinois (les taux auxquels le gouvernement du pays emprunte de l’argent).

Evolution des taux directeurs chinois à 10 ans. Crédit : Mirabaud Securities Limited
Taux des obligations chinoises à 10 ans © banque Mirabaud

 

Quelles conséquences cet assouplissement de la politique monétaire chinoise pourrait-il provoquer sur l’économie chinoise et plus généralement sur les économies dans le monde? John Plassard, directeur chez la banque Mirabaud, spécialiste en macroéconomie, répond à Challenges.



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.