fbpx

progression du virus responsable de la bronchiolite, les services pédiatriques submergés



progression du virus responsable de la bronchiolite, les services pédiatriques submergés

Le nombre de malades recensés chaque jour est en très forte hausse, selon les CDC. « Je n’ai jamais vu ça », témoigne un médecin auprès de CNN, alors que le Covid-19 et la grippe continuent de circuler.

Le virus respiratoire syncytial (VRS) gagne du terrain de l’autre côté de l’Atlantique. Plusieurs médias américains, dont CNN et le New York Times, rapportent que les services pédiatriques sont « submergés. »

D’après les données officielles des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), le nombre de malades recensés chaque jour est en très forte hausse depuis deux mois, puisqu’il a été multiplié par cinq, relèvent nos confrères du Parisien.

« Je fais ça depuis longtemps, et je n’ai jamais vu ça », témoigne auprès de CNN Juan Salazar, médecin en chef d’un hôpital pour enfants au Connecticut.

La crainte d’une « triple épidémie »

Le virus respiratoire syncytial (VRS) est un virus hivernal, qui touche les bronchioles, les petites bronches des très jeunes enfants. C’est ce virus qui est responsable de la bronchiolite. Malgré des symptômes impressionnants: toux, respiration rapide et sifflante, elle est le plus souvent une maladie bénigne.

Sauf qu’avec le Covid et la grippe, les autorités américaines craignent « une triple épidémie » cette hiver, avec des services médicaux débordés par l’afflux de patients.

Surtout que le VRS touche aussi les personnes les plus âgées et celles immunodéprimées. Chaque année, environ 14 000 adultes âgés d’au moins 65 ans et jusqu’à 300 enfants de moins de cinq ans en décèdent outre-Atlantique, précise Le Parisien.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.