Sarah (Top Chef 2021) victime de son succès : jackpot grâce à l’émission !



Sarah (Top Chef 2021) victime de son succès : jackpot grâce à l'émission !

Ce mercredi 26 mai 2021, M6 diffuse la première partie des demi-finales de Top Chef 2021. Matthias Marc, Sarah Mainguy et Mohamed Cheikh tenteront tous les trois de se qualifier pour la grande finale. En attendant la fin de l’émission, chacun a repris son quotidien en cuisine, à l’heure de la réouverture des terrasses. Matthias Marc a ouvert son deuxième établissement avec Jarvis Scott, éliminé en début de saison, comme chef. De son côté, Sarah Mainguy, déjà aux commandes de son propre restaurant, est même victime de son succès.

Après plus d’un an de fermeture, Covid-19 oblige, les restaurateurs français ont eu l’autorisation de rouvrir leurs terrasses le 19 mai 2021. Sarah Mainguy, cheffe de son établissement Vacarme situé à Nantes, a pris la décision de n’ouvrir que le 9 juin prochain, jour de la finale du concours culinaire de la Six. La terrasse de son resto est trop petite et puis, surtout, elle anticipe un effet Top Chef.

Sarah double l’effectif de son restaurant, l’effet Top Chef

Cette réouverture, « c’est un peu angoissant » pour la demi-finaliste de Paul Pairet. Comme elle le confie à nos confrères du Parisien, « on ne sait pas trop à quelle sauce on va être mangé« . Habituellement, en cuisine de Vacarme, ils sont trois. Mais au vu de la foule attendue, Sarah Mainguy double l’effectif et passe à six ! « Avant, on n’avait pas forcément les moyens, on ne les a toujours pas, mais on va voir« , lâche-t-elle avec une pointe d’humour.

En plus de ses clients fidèles, la jeune cheffe accueillera des curieux, séduits par ses assiettes dans Top Chef. Mais pas question pour elle de proposer une nouvelle carte : « On ne va pas changer Vacarme parce que j’ai fait Top Chef. Certains pourraient être déçus. »

Alors, elle a un nouveau projet, ouvrir un deuxième restaurant en 2022, « un peu plus haut de gamme, tout en restant abordable, un endroit qui me laisse plus l’opportunité de créer ce que je veux quand je veux, la cuisine est un peu petite à Vacarme ». Un resto à l’ambiance « seventies » avec dans l’assiette un peu de sa touche « cuisine de cueillette« . Et pour couronner le tout, Sarah envisage d’acheter un terrain pour y cultiver ses aromates. Ça promet !



Lire la suite
www.purepeople.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *