Débuts tonitruants pour « Sans un bruit 2 » au box-office nord-américain



Débuts tonitruants pour "Sans un bruit 2" au box-office nord-américain

Oeuvre de l’acteur-réalisateur John Krasinski, le film suit la même famille que l’opus original dans un monde post-apocalyptique, peuplé de monstres qui se repèrent grâce aux sons.

Le film d’horreur Sans un bruit 2 a fait des débuts en fanfare dans les salles obscures nord-américaines ce week-end. Le long-métrage a réalisé des chiffres inédits depuis le début de la pandémie, au moment où la levée des restrictions sanitaires aux Etats-Unis entraîne la réouverture des cinémas.

Avec plus de 58 millions de dollars projetés pour ses quatre premiers jours d’exploitation aux Etats-Unis et au Canada, selon les chiffres provisoires de la société spécialisée Exhibitor Relations, la suite du film à succès de 2018 représente une lueur d’espoir pour l’industrie du cinéma, durement frappée comme d’autres par les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19. Les chiffres définitifs sont attendus mardi, au lendemain de Memorial Day, jour férié aux Etats-Unis.

Oeuvre de l’acteur-réalisateur John Krasinski, le film suit la même famille que l’opus original dans un monde post-apocalyptique, peuplé de monstres qui se repèrent grâce aux sons.

Bon début pour Cruella

Sans un bruit 2 devance le Cruella des studios Disney, ayant également réalisé une bonne entrée au box-office, avec quelque 27 millions de dollars projetés pour la période allant de vendredi à lundi. L’histoire des origines de la méchante des 101 Dalmatiens, incarnée ici en prises de vue réelles par l’actrice Emma Stone, est également disponible aux Etats-Unis sur la plateforme de streaming Disney+.

Les débuts encourageants du film au cinéma sont donc d’autant plus perçus par l’industrie comme un bon signe de la reprise économique du grand écran.

Loin derrière ces deux nouveaux entrants, le dernier-né de la saga des films d’horreur Saw, Spirale: l’héritage de Saw, devrait engranger trois millions de dollars au cours du long week-end pour sa troisième semaine d’exploitation, portant son total à un peu plus de 20 millions.

Un homme en colère, l’histoire d’un convoyeur de fonds au passé trouble, réalisé par le Britannique Guy Ritchie et avec son compatriote Jason Statham en tête d’affiche, talonne Spirale avec 2,75 millions de dollars pour sa quatrième semaine dans les salles (22,7 millions au total).



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *