Elizabeth II : Ses vacances à Balmoral menacées ? Les déconvenues s’accumulent…



Elizabeth II : Ses vacances à Balmoral menacées ? Les déconvenues s'accumulent...

Les premières vacances de la reine sans le prince Philip ne sont malheureusement pas de tout repos. Comme chaque année, Elizabeth II passe l’été en Ecosse : elle a quitté Windsor et retrouvé son cher château de Balmoral fin juillet. Alors qu’elle doit déjà gérer les déboires judiciaires de son fils le prince Andrew, la souveraine de 95 ans voit ses traditionnels congés d’été menacés par le coronavirus.

Comme l’ont rapporté plusieurs médias le 17 août 2021, dont le Sun, un employé du domaine royal de Balmoral a été testé positif à la Covid-19 samedi dernier. L’employé en question a rapidement été renvoyé chez lui. Pas de quoi interrompre les vacances de la reine, puisqu’elle a décidé de reprendre le cours de son séjour dans son château écossais. « Nous avons des procédures en place si un membre d’une équipe contracte la Covid« , a rassuré un porte-parole de Buckingham. Selon une source du Sun, les employés de Balmoral sont testés tous les jours et portent des masques.

« Les employés ont évoqué l’idée que le personnel mette les repas de la famille sur une table de buffet pour que les membres de la famille royale se servent eux-mêmes« , a déclaré la source du tabloïd. « Mais la reine a décidé que la nourriture continuerait d’être servie par des serviteurs et que la famille continuerait à chasser et à pique-niquer sur le domaine. Bien que Sa Majesté ait 95 ans et qu’elle ait reçu une double dose, le sentiment est qu’elle doit toujours faire attention, mais elle est déterminée à continuer comme d’habitude. Elle ne veut pas réagir de manière excessive. » Ah ce flegme britannique à toute épreuve…

Réunion de famille délicate

Difficile de savoir en revanche si la souveraine échange étroitement avec les différents membres de sa famille qui l’ont rejointe ces derniers jours et ce, dans un contexte quelque peu délicat. La semaine dernière, son fils le prince Andrew est arrivée avec son ex-femme Sarah Ferguson au moment même où était déposée une plainte contre lui à New York. L’Américaine Virginia Roberts l’accuse en effet d’abus sexuels lorsqu’elle avait 16 ans et qu’elle était sous l’emprise du financier Jeffrey Epstein, alors un ami du duc d’York. Voir son frère et ses avocats garder un silence accablant inquièterait le prince Charles

On imagine l’ambiance lors des repas de famille à Balmoral ! Ces derniers jours, les princesses Beatrice et Eugenie – les filles du prince Andrew – sont arrivées avec leurs maris respectifs. Le prince Edward et sa femme la comtesse Sophie de Wessex ont également pris leurs quartiers sur le domaine royal. Le prince William, Kate Middleton et leurs trois enfants devraient arriver plus tard dans le mois, au même titre que Zara et Mike Tindall.



Lire la suite
www.purepeople.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *