que sait-on de l’état de santé de la reine d’Angleterre?



que sait-on de l'état de santé de la reine d'Angleterre?

Proche de ses 70 ans de règne, la reine Elizabeth II inquiète par son état de santé. Depuis plusieurs semaines, la monarque de 95 ans annule sa venue à de nombreux événements importants.

Depuis quelques semaines, l’état de santé de la reine Elizabeth II provoque de vives inquiétudes. Absente de plusieurs événements, la monarque semble désormais trop fragile pour apparaître sur la scène publique et politique. Retour sur les précédentes semaines d’Elizabeth II, entre hospitalisation, absences remarquées et repos forcé.

• Un mystérieux « mal de dos »

Ce dimanche, la reine Elizabeth II était attendue à la cérémonie d’hommage aux soldats du Commonwealth. Mais avant le début des commémorations, le palais royal britannique a finalement annoncé, jeudi 11 novembre, que la monarque ne pourrait pas s’y rendre, en raison de son état de santé. Cela devait être sa première apparition en public après des semaines loin des caméras.

« La reine, s’étant fait mal au dos, a décidé qu’elle ne pourrait pas assister au service du dimanche du Souvenir d’aujourd’hui au Cénotaphe » de Londres, a annoncé le palais dans un communiqué.

« Déçue de manquer cet office », la reine comptait y assister depuis le balcon du ministère des Affaires étrangères, à Londres. Mais ses médecins ont estimé qu’il n’était pas raisonnable pour elle de se déplacer en voiture et de se tenir debout.

• « Elle va très bien », d’après Boris Johnson

Lors de cette cérémonie, dimanche, c’est finalement son fils, le prince Charles qui a déposé une gerbe au nom de sa mère sur le monument aux morts, en mémoire aux victimes des guerres. Mais ce n’est pas la première fois que l’héritier du trône remplace Elizabeth II à cette cérémonie. En réalité, la monarque a confié cette fonction au prince depuis 2017. C’est néanmoins un rendez-vous important pour la reine, car elle est cheffe des Armées.

Quelques jours après ce revirement, le Premier ministre britannique lui-même a donné des nouvelles de la souveraine.

« Je sais que tout le monde envoie ses meilleurs vœux à sa Majesté, la reine. Je veux juste rassurer tout le monde. J’ai vu la reine mercredi dernier à Windsor et elle va très bien. Je ne devrais pas avoir à le dire, mais je voulais vous le dire tout de même », a assuré le Premier ministre britannique Boris Johnson, lors d’une conférence de presse, ce dimanche.

• Une grande absence à la COP26

L’absence de la plus ancienne cheffe d’État au monde a également marqué la COP26 cette année. Le 26 octobre dernier, Elizabeth II annoncait « avec regret » devoir annuler son déplacement à la COP26 sur le climat, qui se tenait à Glasgow, en Écosse.

« À la suite d’un avis lui conseillant de se reposer, la reine effectue des tâches légères au château de Windsor », avait annoncé le Palais dans un communiqué.

« J’espère que cette confèrence sera l’une de ces rares occasions où chacun aura la possibilité de s’élever au-dessus de la politique du moment et de faire preuve d’un véritable sens politique », avait-elle demandé aux chefs d’États, dans une vidéo préenregistrée et diffusée le 1er novembre dernier.

• Un passage à l’hôpital

Au mois d’octobre, la reine avait dû être hospitalisée, pour des « examens préliminaires », recommandés par ses médecins. Mais d’après le palais britannique, son absence ce dimanche n’avait aucun lien avec cette hospitalisation. Si le palais a précisé que la reine ne souffrait pas du Covid-19, les raisons de son passage à l’hôpital sont restées très vagues.

Quelques jours avant son séjour à l’hôpital, Elizabeth avait aussi annulé une visite en Irlande du Nord, une nouvelle fois recommandée par les médecins. Elle avait toutefois ajouté qu’elle avait « hâte de pouvoir s’y rendre à l’avenir ».

• Elle doit s’aider d’une canne pour marcher

Si les sources proches de la reine affirment que sa santé est stable, un nouvel accessoire n’a pas échappé à l’oeil des Britanniques. Récemment, Elizabeth II a été vue en train de marcher avec une canne… ce qui n’était pas arrivé depuis 2004. « Plus pour son confort que par nécessité », avait avancé le Palais de Buckingham.

Citée par le Sunday Times, une source a reconnu toutefois que la reine était « crevée » face à un agenda surchargé pour son âge. Ses médecins lui auraient même conseillé de renoncer à ses traditionnels verres de Dry Martini avant le dîner.

Depuis la mort de son mari, le prince Philip, en avril dernier, la reine semble bien affaiblie. D’après le tabloïd The Sun, Elizabeth II aurait même arrêté de promener ses célèbres corgis.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *